Epidémiologie - L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

EpidémiologieL’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

11.07.2011

Selon l’Invs, en 2011 on devrait diagnostiquer 365 500 nouveaux cas de cancer dans l’Hexagone et 147 500 décès liés à cette affection. Même si les hommes demeurent les premières victimes de la maladie, l’Institut de veille sanitaire signale que les femmes sont de plus en plus touchées. Cette année, le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon devrait ainsi augmenter de 20% chez ces dernières.

  • L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone - 1

    L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

Le nombre des cas de cancer devrait poursuivre sa hausse en 2011 en France métropolitaine avec, selon les estimations publiées lundi, 365.500 nouveaux cas, soit 1.000 par jour et 8000 de plus qu’en 2010. L'Institut de veille sanitaire (Invs) publie sur son site internet les projections de l'incidence et de la mortalité par cancer, se fondant sur ses propres données ainsi que sur celles du réseau français des registres de cancer, des Hospices civils de Lyon et de l'Institut national du cancer (INCa). Il devrait donc y avoir 2,2% de nouveaux cancers déclarés au cours de cette année, soit 207.000 nouveaux cas chez l'homme en 2011 et 158.500 chez la femme.

Les décès progresseront eux aussi, mais moins : 147.500 décès au total, soit une hausse de 0,7% en un an. Dans le détail, on s’attend à 84.500 décès par cancer chez l'homme et 63.000 chez la femme. Le nombre de décès est stable chez les hommes, mais pas chez les femmes. Comme en 2010, le cancer de la prostate, avec 71.000 cas, reste de loin le plus fréquent chez l’homme, devant le cancer du poumon (27.500 cas) et le cancer colorectal (21.500 cas). En termes de mortalité, le cancer du poumon est en tête chez les hommes (21.000 décès), devant le cancer colorectal (9.200 décès) et le cancer de la prostate (8.700 décès). Chez les femmes, le cancer du sein (53.000 nouveaux cas) diminue régulièrement depuis 15 ans, mais le nombre des cas de cancer du poumon augmente fortement (+20% par rapport à 2010), avec une mortalité en constante augmentation (8.100 décès en 2011, +5%).

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... 2

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir