Epidémiologie - L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

EpidémiologieL’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

11.07.2011

Selon l’Invs, en 2011 on devrait diagnostiquer 365 500 nouveaux cas de cancer dans l’Hexagone et 147 500 décès liés à cette affection. Même si les hommes demeurent les premières victimes de la maladie, l’Institut de veille sanitaire signale que les femmes sont de plus en plus touchées. Cette année, le nombre de nouveaux cas de cancer du poumon devrait ainsi augmenter de 20% chez ces dernières.

  • L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone - 1

    L’implacable progression du cancer dans l’Hexagone

Le nombre des cas de cancer devrait poursuivre sa hausse en 2011 en France métropolitaine avec, selon les estimations publiées lundi, 365.500 nouveaux cas, soit 1.000 par jour et 8000 de plus qu’en 2010. L'Institut de veille sanitaire (Invs) publie sur son site internet les projections de l'incidence et de la mortalité par cancer, se fondant sur ses propres données ainsi que sur celles du réseau français des registres de cancer, des Hospices civils de Lyon et de l'Institut national du cancer (INCa). Il devrait donc y avoir 2,2% de nouveaux cancers déclarés au cours de cette année, soit 207.000 nouveaux cas chez l'homme en 2011 et 158.500 chez la femme.

Les décès progresseront eux aussi, mais moins : 147.500 décès au total, soit une hausse de 0,7% en un an. Dans le détail, on s’attend à 84.500 décès par cancer chez l'homme et 63.000 chez la femme. Le nombre de décès est stable chez les hommes, mais pas chez les femmes. Comme en 2010, le cancer de la prostate, avec 71.000 cas, reste de loin le plus fréquent chez l’homme, devant le cancer du poumon (27.500 cas) et le cancer colorectal (21.500 cas). En termes de mortalité, le cancer du poumon est en tête chez les hommes (21.000 décès), devant le cancer colorectal (9.200 décès) et le cancer de la prostate (8.700 décès). Chez les femmes, le cancer du sein (53.000 nouveaux cas) diminue régulièrement depuis 15 ans, mais le nombre des cas de cancer du poumon augmente fortement (+20% par rapport à 2010), avec une mortalité en constante augmentation (8.100 décès en 2011, +5%).

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Pétition

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas (Seine-Saint-Denis), Madeline Da Silva,  a lancé une pétition pour...10

[Vidéo] Avec 1 480 morts supplémentaires cet été, la canicule a tué 10 fois moins qu'en 2003

Canicule

Même avec 1 480 décès supplémentaires, la surmortalité qui a accompagné l’épisode caniculaire de cet été a été qualifiée de « limitée » par... 6

Les IPA démarrent leur formation, leur statut et rémunération restent flous

Table ronde de l'Ordre infirmier sur les Infirmiers en pratique avancée

Très attendues, les formations des infirmières en pratique avancée (IPA) ont débuté début septembre dans les Universités d'Aix-Marseille et... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir