Un film, un médecin - Docteur T et les femmes

Un film, un médecinDocteur T et les femmes

06.07.2011
  • Docteur T et les femmes - 1

    Docteur T et les femmes

Année de production

2001

Réalisateur

Robert Altman

Distribution

Richard Gere, Helen Hunt, Farah Fawcett

L’histoire

Le Docteur Sullivan Travis (Richard Gere) - Docteur T pour les intimes – est le gynécologue à la mode de Dallas. Ses qualités humaines et professionnelles, sa discrétion et son élégance naturelle ont fidélisé une nombreuse clientèle. Son cabinet ne désemplit pas et le Dr T est perpétuellement débordé, malgré les efforts de son assistante Caroline, qui l'aime en secret.

Dans la vie privée du Dr T, jusque-là sans histoire, les choses se précipitent : sa femme Kate retombée en enfance doit être hospitalisée à une semaine du mariage de leur fille DeeDee ; sa belle-soeur Peggy, dopée au champagne et que son mari vient de quitter s'invite chez lui avec ses trois insupportables petites filles ; son autre fille, Connie, lui dévoile que Marilyn, la demoiselle d'honneur de Dee Dee, entretient une coupable liaison avec cette dernière.

Pour fuir tous ces problèmes, le Dr T se réfugie dans son club de golf, où il rencontre Bree, une jeune et charmante professeur qui, pour un temps, lui fera oublier ses soucis.

De grands changements s'annoncent pour Sullivan, des changements auxquels il ne s'attendait pas...

Robert Altman et les gynécologues

« Je pense que beaucoup d'hommes sont fascinés comme moi par les gynécologues et se demandent ce qui se passe au juste dans le secret de leur cabinet. Ils ne peuvent s'empêcher de s'interroger, sans douter pour autant de leur compagnes. »

Robert Altman, les femmes et le Docteur T.

Les femmes restent systématiquement en deçà de la vérité quant il s’agit de parler de leur gynécologue. Elles ne mentent pas délibérément, mais elles vous disent des choses comme : "Bon sang, je déteste ces examens, je ne supporte pas ce type, il est vieux, il est moche!" Vous vous attendez donc à rencontrer un monstre, et vous tombez sur un type comme Richard Gere ! Bref, il y a une réelle curiosité à l'égard de ces personnages et de leur activité, et en conséquence, une bonne base de fiction. »

Robert Altman sur Richard Gere.

« Je pense que Richard Gere était parfait pour le rôle du Docteur T. Il est l’image même du séducteur et je suis sûr que beaucoup de femmes rêveraient de l’avoir pour gynéco. Richard a parfaitement cerné son personnage et il est devenu à mes yeux la quintessence du Docteur T.

Notre avis

Avec le Docteur T, Robert Altman reste fidèle à sa réputationd’iconoclaste en signant un film cynique et mysogine qui n’épargne personne. Un jeu de massacre cinglant qui rappelle les meilleures réussites du cinéaste de Kansas City : Mash, Short cCuts ou The Player.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...2

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir