Politique - Fillon s’intéresse à la santé

PolitiqueFillon s’intéresse à la santé

30.05.2011

Le premier ministre s’est rendu lundi en Alsace en compagnie de ses deux ministres en charge de la santé : Xavier Bertrand et Nora Berra. Après avoir assisté à une démonstration de l’expérimentation alsacienne du DMP, il a visité l’Institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif. L’occasion de faire connaître son intérêt pour la « e-santé »

  • Fillon s’intéresse à la santé - 1

    Fillon s’intéresse à la santé

Contrairement au chef de l’État, le Premier ministre s’est très rarement exprimé sur la santé depuis le début du quinquennat. Lundi, sa visite en Alsace n’était que son deuxième déplacement sur ce thème, pour lequel il était accompagné de ses deux ministres en charge de la santé : Xavier Bertrand et Nora Berra. Après avoir inauguré le nouveau centre hospitalier de Sélestat dans le Bas-Rhin, il a assisté à une démonstration de DMP, dans cet établissement qui a fait partie des premiers expérimentateurs. François Fillon semble un féru de « e-santé ». « Cela concerne aussi bien la médecine de pointe que la médecine de proximité, a-t-il noté. C’est un sujet sur lequel nous avions du retard, nous sommes en train de le rattraper ».

Le gouvernement devrait « dans les prochains jours » présenter une « stratégie de développement de la e sante, pour mieux coordonner les initiatives nationales et locales qui émanent des acteurs de santé – en ville ou à l’hôpital mais aussi des élus ». À Strasbourg, il a visité l’Institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif (IRCAD) qui pilote un projet d’Institut Hospitalo-Universitaire, financé dans le cadre du programme gouvernemental « investissements d’avenir ». L’occasion de vanter le choix du gouvernement « de soutenir l’investissement dans cette crise alors que beaucoup réclamaient de soutenir la consommation ». Dans le domaine de la santé, cela représente « 2,4 milliards d’euros d’actions ciblées à quoi s’ajoute environ un milliard d’euros d’actions qui concernent la santé d’une manière ou d’une autre » a-t-il précisé.

En marge de cette visite, le Premier ministre est également revenu sur la bonne tenue des dépenses d’Assurance-maladie, le jour même où le comité d’alerte venait de noter l’absence de dérapages par rapport aux objectifs fixés par le Parlement. « Nous allons poursuivre dans cette voie, a dit François Fillon. Mais nous savons qu’il va falloir aller plus loin pour garantir la soutenabilité de notre politique de solidarité à long terme ». Dans le même temps, le Premier ministre a tenu à rappeler la récente revalorisation de la consultation du généraliste et assuré que « le problème de la désertification médicale ne pourra pas être résolu en dehors de la concertation ».

V.H
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre départemental de santé. Un projet porté par le président LR du...Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Les suicides en augmentation au Brésil

Le nombre de suicides au Brésil a augmenté de plus de 11 % de 2011 à 2015, selon un rapport officiel présenté jeudi. D'après ce rapport du... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir