Epidémiologie - Pourquoi la tuberculose recule dans l’Hexagone

EpidémiologiePourquoi la tuberculose recule dans l’Hexagone

24.03.2011

En dépit de la suppression de l’obligation de vaccination par le BCG il y a trois ans, la tuberculose est en baisse en France. Une bonne nouvelle qui pourrait être liée au plan tuberculose de 2007. Mais ce n’est pas une raison pour diminuer les efforts de dépistage et de prévention. Et on remarque notamment que la couverture vaccinale par le BCG des enfants à risque est insuffisante.

  • Pourquoi la tuberculose recule dans l’Hexagone - 1

    Pourquoi la tuberculose recule dans l’Hexagone

En ce 24 mars, journée mondiale de la tuberculose, la France peut se féliciter de voir s’infléchir le nombre de cas de tuberculose. En effet , selon les chiffres 2009 tout juste publiés par l’InVS, 5 276 cas ont été déclarés (contre 5 758 en 2008). Rappelons qu’en 1980, on comptait 32,5 cas pour 100 000 habitants dans notre pays. En 2000, on ne recensait plus que 11,1 cas pour 100 000 et ce chiffre est aujourd’hui à 8,2 pour 100 000 habitants.

Comme les années précédentes, le taux de déclaration est plus élevé en Seine-Saint-Denis (30,3 cas pour 100 000 habitants), en Guyane (23,9 cas ) et à Paris (23,4 cas). Mais la situation de ces départements s’est nettement améliorée depuis 2000, où l’on comptait près de 50 cas pour 100 000 habitants à Paris, et entre 30 et 40 cas pour 100 000 habitants en Seine-Saint-Denis et en Guyane. Les départements les moins touchés sont le Cantal (1,3 cas pour 100 000) et l’Aveyron (1,5 cas). voir la carte

L’enquête de l’InVS montre également que les cas déclarés sont plus nombreux chez les SDF, et chez les personnes nées en Afrique sub-saharienne, une zone géographique de forte endémie tuberculeuse. Le profil type du malade est un homme (59%), atteint d’une tuberculose pulmonaire (72% des cas, contre 27% de formes extrapulmonaires). La moyenne d’âge est de 44 ans.

Une interprétation prudente

« Ce recul pourrait être lié au renforcement des mesures de contrôle de la tuberculose, notamment la recentralisation des activités de lutte antituberculeuse en 2006 et la mise en place du programme national de lutte contre la tuberculose en 2007 », analyse l’InVS. Dans un premier temps, ces mesures ont permis d’identifier un plus grand nombre de cas, ce qui a expliqué à l’époque l’augmentation du nombre de malades entre 2006 et 2008. Dans un second temps, elle ont fait baisser les chiffres recensés, étant donné que les cas détectés avaient été pris en charge et soignés, et donc ne participaient plus à la transmission du bacille.

En revanche, la bonne nouvelle reste à interpréter avec prudence, « compte tenu que la période d incubation de la maladie, qui est de moins de 2 ans pour la majorité des malades, peut aller qu’à plus de 30 ans », tempère l’InVS.

Pas assez de BCG chez les enfants à risque

L’Institut de Veille Sanitaire ne manque d’ailleurs pas de rappeler que les dernières données montrent aussi des couvertures vaccinales insuffisantes chez les enfants pour lesquels la vaccination BCG est fortement recommandée (enfants nés dans un pays de forte endémie tuberculeuse, enfant dont au moins l’un des parents est originaire de l’un de ces pays, enfant devant séjourner au moins un mois d’affilée dans ces pays, enfant résidant en Ile-de-France ou en Guyane…). Cependant, l’hypothèse d’un retour à la vaccination obligatoire ne se pose pas : en effet, depuis la suspension de l’obligation il y a trois ans, on ne note pas d’impact sur l’épidémiologie de la tuberculose chez l’enfant.

Charlotte Demarti
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Excédé par la multiplication des PV, un généraliste du Mans menace d'arrêter ses visites

La bataille pour le stationnement gratuit des médecins en visite se poursuit du côté du Mans. Un généraliste, excédé de se faire verbaliser, a décidé d'écrire au maire de la commune. Installé...3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... 10

Arrêts maladies frauduleux : le reportage de France 2 « jette l'opprobre sur la profession », estime l'Ordre

Reportage arrêts maladies frauduleux

Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! La diffusion au 20H de France 2, mercredi, d'un reportage sur les arrêts maladie frauduleux, a... 3

Tabacologie UNE SEULE CIGARETTE PAR JOUR AUGMENTE LE RISQUE CV DE 50 % Abonné

Cigarette

Fumer moins est inefficace sur le risque cardiovasculaire. Retour sur cette méta-analyse du BMJ, qui réduit à néant tout espoir sur la... Commenter

LES INHIBITEURS CALCIQUES DANS LE RAYNAUD Abonné

Raynaud

Que valent les inhibiteurs calciques dans le traitement du syndrome de Raynaud ? La revue Cochrane (1) s’est attachée à évaluer le rapport... Commenter

A découvrir