Jeu pathologique - Quand le plaisir devient dépendance

Jeu pathologiqueQuand le plaisir devient dépendance

25.02.2011

La dépendance aux jeux d’argent et de hasard est encore un motif de consultation rare, et objet de déni. La donne risque de changer avec l’offre en ligne qui permet de se livrer en secret aux plaisirs du jeu.

Entre 400 000 et 800 000 personnes seraient dépendantes aux jeux en France. Et seulement 2 % des joueurs maladifs consultent, sans doute par difficulté de prise de conscience et par honte du jugement. Pourtant, la dépendance aux jeux d’argent et de hasard est une pathologie particulière, reconnue parmi le DSM depuis sa version III en 1980. En pratique, ce sont les conséquences psychologiques, économiques, professionnelles et personnelles pour le joueur pathologique, ainsi que les troubles...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite

De plus en plus de visites longues à 70 € cotées, MG France demande à l’élargir à tous les patients dépendants

Dans son discours de politique générale prononcé le 12 juin dernier, le premier ministre Édouard Philippe a insisté sur l'importance du maintien à domicile, rappelant que le gouvernement planchait...3

Depuis 2010, 700 000 fumeurs auraient été sevrés grâce au vapotage selon Santé publique France

Vapotage

Alors que l’on assiste à une baisse historique du tabagisme en France, avec – 1, 6 millions de fumeurs en l’espace de deux ans, Santé... Commenter

[Facebook live jeudi à 13h] Recos téléconsultation : posez vos questions aux experts de la HAS

[Facebook live jeudi à 13h] Recos téléconsultation : posez vos questions aux experts de la HAS-0

La Haute autorité de santé (HAS) a publié jeudi ses premières recommandations relatives à la téléconsultation et à la téléexpertise.  À... 1

TABAC : LA MEILLEURE FAÇON DE SUBSTITUER Abonné

TSN

Bien que l’efficacité des traitements de substitution nicotinique (TSN) utilisés après l’abandon du tabac soit clairement démontrée, on ne... Commenter

Gynécologie LA CONTRACEPTION NATURELLE ET LES MÉTHODES BARRIÈRES Abonné

calendrier

Les méthodes naturelles ou barrières sont beaucoup moins efficaces et plus contraignantes que les techniques médicalisées. Elles peuvent... 1

A découvrir