Méningites - Le méningocoque se dissémine comme les métastases

MéningitesLe méningocoque se dissémine comme les métastases

14.02.2011

Une équipe française de recherche vient de mettre pour la première fois en évidence la cascade d’événements qui conduit le méningocoque à passer de la gorge à la circulation sanguine. Une trouvaille qui pourrait à terme révolutionner la prévention et le traitement de certaines méningites.

  • Le méningocoque se dissémine comme les métastases - 1

    Le méningocoque se dissémine comme les métastases

Si dans la plupart des cas, la présence localisée du méningocoque dans la gorge est sans aucune conséquence, elle peut accidentellement conduire à une méningite ou un choc sceptique. Comment cette bactérie spécifique à l’homme, présente à l’état non-pathogène dans la gorge de porteurs sains (5 % à 30 % de la population) envahit la circulation sanguine à partir du nasopharynx et provoque une bactériémie compliquée d’une méningite ? Dans un article publié dans Science du 11 février 2011, l’équipe Avenir dirigée par Guillaume Duménil au sein de l’unité mixte de recherche Inserm 970 (Université Paris Descartes) vient d’identifier le mécanisme en cause. On sait que les méningocoques sont dotés de structures particulières : les pili. Ils leur permettent à la fois d’adhérer aux cellules de la gorge, de s’y multiplier et de former des agrégats. « Nous avons étudié de près la protéine principale qui compose les pili : la piline » explique Guillaume Duménil. Son équipe a découvert que la protéine subissait différentes modifications au cours du temps. Parmi elles, l’une s’est avérée plus intéressante que les autres : l’ajout d’un phosphoglycérol. Ce groupement chimique une fois greffé à la piline donne le signal de dissémination.

Des bactéries isolées de la colonie partent « en éclaireur »

À partir de ces premiers résultats, les chercheurs ont découvert la présence du gène qui permet le transfert du phosphoglycérol sur la piline : le gène pptB. Ce gène fonctionne à plein régime seulement lorsque la bactérie est au contact des cellules qui tapissent la paroi de la gorge. « L’emballement » du gène pptB provoque l’ajout du phosphoglycérol à la piline. Celle-ci perd alors l’une de ses propriétés essentielles : sa capacité à former des agrégats. En conséquence, certaines bactéries se détachent de la colonie et se disséminent peu à peu. Cette stratégie va être utilisée par la bactérie à la fois pour coloniser d’autres endroits de la gorge et pour traverser les cellules qui la tapissent. « On pourrait presque comparer ce phénomène à la formation de métastases cancéreuses » souligne Guillaume Duménil. C’est la première fois que des chercheurs identifient avec autant de précision la cascade d’événements qui conduit la bactérie dans la circulation sanguine. C’est une première étape. « On sait dorénavant comment le méningocoque passe de la gorge au sang. Nous espérons pouvoir démontrer que ce processus est identique lorsque la bactérie passe du sang au cerveau et déclenche une méningite » conclut Guillaume Duménil.

Si les chercheurs parviennent à trouver des molécules qui bloquent la dissémination, ils pourraient détenir là un outil à la fois préventif (blocage de la colonisation de la gorge et du passage vers la circulation sanguine) et thérapeutique (limitation de la colonisation des vaisseaux sanguins et de la transmission au cerveau). Rappelons que Neisseria meningitidis est un diplocoque Gram négatif aérobie responsable de 75 % des méningites bactériennes chez les individus de moins de 25 ans. Les taux de morbidité les plus élevés sont observés chez les enfants de 6 mois à 4 ans (43 %) et chez les adolescents.

Dr Linda Sitruk
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Négos : Un décret officialise la participation des jeunes, une enquête de représentativité prévue avant l'automne

Depuis début janvier et le début des négociations conventionnelles sur la télémédecine, les représentants de jeunes médecins et internes ont participé à deux réunions avec la Caisse nationale d...Commenter

Buzyn veut une tarification au parcours en ville mais « pas question de revenir complètement sur le paiement à l'acte »

Agnès Buzyn

Invitée de l'Épreuve de vérité sur Public Sénat lundi, Agnès Buzyn a annoncé vouloir « aller vers une tarification à la qualité et au... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir