Jura - Allô Paris, ici Bletterans

JuraAllô Paris, ici Bletterans

03.01.2011
  • Allô Paris, ici Bletterans  - 1

    Allô Paris, ici Bletterans

La maison de santé de Bletterans dans le Jura a démarré début décembre, une expérimentation de téléconsultation avec, de l’autre côté de l’écran, le Pr Vallancien, urologue à l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris.

La petite mais désormais célèbre maison de santé de Bletterans, dans le Jura, connectée avec l’Institut Mutualiste Montsouris de Paris : leur première expérience de téléconsultation s’est déroulée courant décembre. « Nous avons présenté au Pr Vallancien deux cas complexes. Tout d’abord, un patient avec un PSA élévé qui refuse la biopsie. Le deuxième cas concerne un patient qui a subi une prostatectomie radicale mais la coupe passe très près de la lésion. Nous souhaitions avoir l’avis du Pr Vallancien, notamment sur les autres possibilités de traitements » explique le Dr Jean-Michel Mazué, un des généralistes, promoteur de la maison de santé. « Nous disposons d’une salle de visioconférence et de toutes les techniques nécessaires pour faire passer des IRM, des radiographies, des bilans d’anapath,… » ajoute le praticien qui avait présenté ce dispositif au Président de la République en septembre 2008, lorsque celui-ci avait visité la maison de santé en compagnie du Pr Vallencien. « C’est tout à fait ce qu’il faudrait développer davantage » avait commenté Nicolas Sarkozy, visiblement emballé.

Faire disparaître les distances

Pour cette maison de santé qui regroupe 23 professionnels de santé (médecins, infirmières, kinésithérapeutes, podologues,…), « cela permet de changer les règles et de faire disparaître les distances ». Utile, quand il faut parfois des semaines pour prendre l’avis d’un spécialiste situé à une quarantaine de kilomètres en raison de la raréfaction de certaines spécialités. En un clic, un urologue renommé donne son avis. « Certes, les spécialistes devront s’organiser dans ce nouveau système, pour prévoir des créneaux de rendez-vous» ajoute le Dr Mazué qui compte poursuivre ces téléconsultations avec des dermatologues, neurologues,… Ce généraliste pionnier n’exclut pas, pour sa part, de mettre en place un jour des sortes de téléconsultations de premier recours pour certaines situations. « Pourquoi ne pas démarrer dans les années prochaines du téléconseil, par exemple, le matin, par internet ? L’objectif est de sélectionner des cas comme le petit accès de fièvre d’un enfant que la mère hésite à envoyer à l’école et qui peut être traité à la maison. Tout en insistant sur la nécessité de venir consulter en cas d’aggravation. Le fait de nos connaître nos patients facilite l’expérience et nous pratiquons d’ailleurs tous plus ou moins ce type de conseil ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...10

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir