Dr Vincent Helis, 34 ans* - "L’installation en solo a vécu"

Dr Vincent Helis, 34 ans*"L’installation en solo a vécu"

31.12.2010
  • "L’installation en solo a vécu" - 1

    "L’installation en solo a vécu"

 Le Dr Vincent Hélis s’est installé en 2006 à… trente ans tout juste. « J’ai trouvé ce cabinet dans les Deux-Sèvres au cours de mes remplacements. Nous nous sommes tout de suite bien entendus, l’organisation du travail et les professionnels de santé qui travaillaient dans cette structure me plaisaient », explique d’emblée le praticien, papa de deux jeunes enfants. L’installation en solo, très peu pour lui. « Le milieu semi-rural m’attirait plutôt, mais exercer seul, non. J’avais d’ailleurs eu une proposition de reprise à peu près à la même période, mais j’ai décliné », confirme-t-il. L’intérêt du groupe pour le Dr Hélis ? « La possibilité d’échanger entre confrères. Nous avons des réunions de staffs hebdomadaires, qu’il s’agisse de la vie du cabinet ou d’un dossier patient difficile. Ce mode d’organisation est à mon sens une bonne façon de prévenir les risques de burn-out. Les horaires sont plus souples pour chacun et le fait de se répartir les périodes de présence garantit aux patients une offre médicale constante ».

Exemple, les cinq généralistes du cabinet de Frontenay Rohan-Rohan bénéficient à tout de rôle d’un week-end de libre sur cinq, et le Dr Hélis peut consacrer une journée de la semaine à sa famille. D’ailleurs, de l’avis même du jeune maître de stage, « le modèle de l’installation solo a vécu. Déjà, parmi mes anciens condisciples, ils n’étaient pas nombreux à avoir opté pour ce choix, et cette tendance, je la retrouve encore plus en plus auprès des internes que j’accueille. Aucun n’est intéressé par une installation en solitaire. Encore moins lorsqu’ils voient ce que nous réalisons ici, avec des dossiers informatiques communs et l’interaction avec les autres professionnels de santé qui travaillent au cabinet ».

*Généraliste à Frontenay Rohan-Rohan (Deux-Sèvres)
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir