Epidémiologie - Un enfant sur 440 atteint par le cancer

EpidémiologieUn enfant sur 440 atteint par le cancer

28.12.2010

La dernière livraison du BEH présente le premier bilan exhaustif sur les tumeurs malignes des moins de 15 ans. L’incidence de la pathologie demeure rare, mais représente tout de même la deuxième cause de décès dans cette tranche d’âge après les accidents. Leucémies, tumeurs du SNC et lymphomes rassemblent la majorité des cas rencontrés.

  • Un enfant sur 440 atteint par le cancer - 1

    Un enfant sur 440 atteint par le cancer

En France, un enfant sur 440 va développer un cancer avant l’âge de 15 ans. Selon le premier recensement exhaustif sur la période 2000-2004 que publie mardi 28 décembre le BEH (Bulletin Epidémiologique habdomadaire), les cancers de l’enfant représentent environ 0,5% des 320 000 nouveaux cas diagnostiqués en 2005 dans l’ensemble de la population française. Cette étude confirme que les cancers demeurent rares chez l’enfant (0,2% des décès par cancers en 2005), mais avec 20% des décès entre 1 et 14 ans, ils constituent la deuxième cause de mortalité dans cette tranche d’âge après les accidents.

Sur la période 2000-2004, 8 473 nouveaux cas de cancers chez les enfants de moins de 15 ans ont été recensés en France métropolitaine. Parmis eux 3 446 hémopathies malignes et 5 027 tumeurs solides. L’incidence annuelle est de 156,6 cas par million avec une incidence légèrement plus élevée chez les garçons. Les cancers les plus fréquents sont donc les leucémies (29%), les tumeurs du système nerveux central (23%), les lymphomes (12%) et les neuroblastomes (8%).

L’étude du BEH montre qu’environ 50% des cancers de l’enfant surviennent avant l’âge de 5 ans. Avant l’âge d’un an, les tumeurs les plus fréquentes sont les neuroblastomes (31%), les tumeurs du système nerveux central (SNC : 15%), les leucémies (14%), les rétinoblastomes (12%) et les néphroblastomes (8%). Entre 1 et 5 ans, on relève 37% de leucémies, 22% de tumeurs du SNC, 11% de neuroblastomes et 10% de néphroblastomes. Entre 5 et 9 ans, les leucémies représentent 32% des cas, les tumeurs du SNC 23% et les lymphomes 14%. Entre 10 et 14 ans, ces trois types de cancer restent majoritaires, avec les tumeurs osseuses qui surviennent plus tardivement. Enfin, c’est également après 10 ans que l’on voit apparaître les tumeurs habituellement rencontrées chez l’adulte; tumeurs épithéliales et mélanomes,

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir