Assemblée Nationale - Fillon ne renonce pas à réformer la Sécu

Assemblée NationaleFillon ne renonce pas à réformer la Sécu

24.11.2010

La réforme de la dépendance sera au menu du nouveau gouvernement, a confirmé le premier ministre mercredi lors de sa déclaration de politique générale. Mais, à l’entendre, une remise à plat du financement de l’assurance maladie n’est pas non plus à exclure

  • Fillon ne renonce pas à réformer la Sécu - 1

    Fillon ne renonce pas à réformer la Sécu

Après les retraites, quelle réforme de la protection sociale sera au menu du nouveau gouvernement de François Fillon ? La dépendance, bien sûr, qu’il a confiée à Roselyne Bachelot. Mais ce n’est pas nouveau. Nicolas Sarkozy l’avait déjà promis la semaine dernière à la télévision. Lors de la déclaration de politique générale mercredi, François Fillon a laissé entendre que la volonté réformiste du gouvernement engloberait peut-être aussi l’assurance maladie. Le Premier ministre a en effet confirmé le lancement une "concertation nationale"; et la surprise est qu’elle ne concernera pas que le quatrième âge. Devant les députés, le premier ministre a évoqué une réforme globale de la protection sociale pour tenter d'assécher ses déficits et diversifier ses modes de financement.

"Nous lancerons une concertation nationale sur la protection sociale qui associera tous les acteurs: les partenaires sociaux, les professionnels de santé, les mutuelles, assurances, les collectivités territoriales", a-t-il dit. Cette concertation englobera l'épineuse question de la dépendance, mais également "les voies et les moyens de réguler les dépenses de santé". Elle devra en outre "fixer la part des régimes obligatoires et complémentaires et diversifier les modes de financement", a souligné sans autre détail le Premier ministre. A entendre François Fillon, la réforme des retraites, désormais votée est en effet le premier volet de "la sauvegarde et la modernisation de la protection sociale". Mais apparemment pas le seul. D’autres réformes devraient donc suivre. Mais, hormis une concertation de six mois pour accoucher de la réforme sur la dépendance à l’été 2011, aucun calendrier n’est fourni.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Agnès Buzyn et Thomas Mesnier

Consultations sans RDV, numéro unique, visite revalorisée : la recette d'un député pour désengorger les urgences

Que faire pour répondre à la demande de soins non programmés et désengorger les services d'urgence ? Le jeune député LREM de Charente Thomas Mesnier a rendu aujourd’hui son rapport sur le sujet à...11

Après un AIT, le risque d'accident cardio-vasculaire grave dure au moins 5 ans

AVC

Une étude épidémiologique observationnelle internationale de registre pilotée par l’équipe du Pr Pierre Amarenco (chef du service de... Commenter

Dans la Manche, le ton monte entre la CPAM et les syndicats de médecins qui boycottent les CPL

Eclair

Dans la Manche, le torchon brûle entre les syndicats de médecins libéraux et la caisse primaire d’Assurance maladie (CPAM). A la suite d'un... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir