Santé publique - Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

Santé publiqueLe Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

15.11.2010

L’Inpes lance ce mardi une campagne inédite pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer. Sa forme, originale ? Un manga japonais interactif, mis en ligne ce mardi et qui sera diffusé ensuite au cinéma juste avant le dernier opus de la saga «Harry Potter ».

  • Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme - 1

    Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

Inédit et novateur. L’Institut national de prévention et d’éducation en santé fait appel au manga pour sensibiliser les 14-20 ans aux méfaits de la cigarette. « Attraction » est un dessin animé réalisé par l’un des maîtres du genre, Koji Morimoto. Il sera mis en ligne ce mardi sur www.attraction-le-manga.fr. Et afin de toucher l’audience la plus large possible, il sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort » ; ce qui devrait lui assurer d’emblée, plusieurs millions de spectateurs. D’après l’analyse de la patronne de l’Inpes, le Dr Thanh Le Luong, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac, car il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent de manière métaphorique.

"Attraction" utilise ainsi ces codes pour incarner les stratégies de séduction de l'industrie du tabac et ses promesses d'émancipation, et amener les jeunes à s'interroger sur leur capacité de résistance. Une page de présentation du manga a également été créée sur Facebook et l'Inpes compte rallier à sa cause des blogueurs appréciés des adolescents.

Un choix de communication résolument novateur de la part des pouvoirs publics qui s’explique aussi par le tassement des résultats dans la lutte contre le tabagisme auprès de la « cible » jeunes. Or, poursuit la directrice de l’Inpes, « plus on retarde l’âge d’entrée dans la cigarette, plus il sera aisé de « décrocher ». Voire de ne pas commencer du tout. Le lancement de cette nouvelle arme anti-tabac intervient au moment où l’institut a constaté, pour la première fois depuis la loi Evin, une hausse véritablement significative du tabagisme. En effet, selon les premiers résultats du baromètre santé de 2010, la consommation de tabac a augmenté de 1,8 % entre 2005 et 2010. D’où la nécessité de délivrer un message adapté aux adolescents auprès de qui le message traditionnel de risque de développer un cancer du poumon « ne parle absolument pas ». Coût de l’opération : 300 000 euros.

François Petty
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Publicité

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la porte à cette possibilité, invoquant la jurisprudence...6

Plaidoyer pour le dosage des transaminases en routine

Dosage transaminases

« Alors que les généralistes n’hésitent pas à prescrire des glycémies, des créatininémies et des cholestérolémies dans le cadre de bilans de... 3

ECNi blanches, des premiers bugs avant le test national

Loading

Alors que les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, souhaitaient cette année faire l’impasse sur les épreuves classantes... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 1

A découvrir