Santé publique - Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

Santé publiqueLe Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

15.11.2010

L’Inpes lance ce mardi une campagne inédite pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer. Sa forme, originale ? Un manga japonais interactif, mis en ligne ce mardi et qui sera diffusé ensuite au cinéma juste avant le dernier opus de la saga «Harry Potter ».

  • Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme - 1

    Le Manga, nouvelle arme de désincitation massive contre le tabagisme

Inédit et novateur. L’Institut national de prévention et d’éducation en santé fait appel au manga pour sensibiliser les 14-20 ans aux méfaits de la cigarette. « Attraction » est un dessin animé réalisé par l’un des maîtres du genre, Koji Morimoto. Il sera mis en ligne ce mardi sur www.attraction-le-manga.fr. Et afin de toucher l’audience la plus large possible, il sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort » ; ce qui devrait lui assurer d’emblée, plusieurs millions de spectateurs. D’après l’analyse de la patronne de l’Inpes, le Dr Thanh Le Luong, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac, car il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent de manière métaphorique.

"Attraction" utilise ainsi ces codes pour incarner les stratégies de séduction de l'industrie du tabac et ses promesses d'émancipation, et amener les jeunes à s'interroger sur leur capacité de résistance. Une page de présentation du manga a également été créée sur Facebook et l'Inpes compte rallier à sa cause des blogueurs appréciés des adolescents.

Un choix de communication résolument novateur de la part des pouvoirs publics qui s’explique aussi par le tassement des résultats dans la lutte contre le tabagisme auprès de la « cible » jeunes. Or, poursuit la directrice de l’Inpes, « plus on retarde l’âge d’entrée dans la cigarette, plus il sera aisé de « décrocher ». Voire de ne pas commencer du tout. Le lancement de cette nouvelle arme anti-tabac intervient au moment où l’institut a constaté, pour la première fois depuis la loi Evin, une hausse véritablement significative du tabagisme. En effet, selon les premiers résultats du baromètre santé de 2010, la consommation de tabac a augmenté de 1,8 % entre 2005 et 2010. D’où la nécessité de délivrer un message adapté aux adolescents auprès de qui le message traditionnel de risque de développer un cancer du poumon « ne parle absolument pas ». Coût de l’opération : 300 000 euros.

François Petty
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir