Remaniement - Santé: Bertrand revient, Berra arrive, Bachelot reste...

RemaniementSanté: Bertrand revient, Berra arrive, Bachelot reste...

14.11.2010

Xavier Bertrand nommé dimanche à la tête d’un vaste ministère du social retrouve la tutelle de la Santé. Il sera épaulé par une Secrétaire d’Etat à la Santé, Nora Berra. Roselyne Bachelot cède la place avenue de Ségur, mais ne quitte pas le gouvernement. Elle devra gérer la réforme de la dépendance.

  • Santé: Bertrand revient, Berra arrive, Bachelot reste... - 1

    Santé: Bertrand revient, Berra arrive, Bachelot reste...

Bien joué Roselyne ! Avec 1275 jours, soit à quelque chose près trois ans et demi passées au ministère de la Santé, Roselyne Bachelot qui vient de quitter ce poste aura été l’une des ministres en charge de la Santé le plus longtemps en fonction sous la Vème République. Et même si elle cède la place, elle réussit à rester au gouvernement... C’est donc Xavier Bertrand qui hérite d’un grand ministère des affaires sociales qui inclut le Travail, mais aussi l’Emploi et la tutelle de la Santé. Il sera assisté du Dr Nora Berra comme Secrétaire d’Etat chargée de la Santé.

Xavier Bertrand revient donc au gouvernement -et à la Santé- après 18 mois passés à la tête de l’UMP. L’ancien ministre de la Santé, 45 ans, a laissé plutôt bon souvenir au monde de la Santé. Lorsqu’il est nommé Secrétaire d’Etat à la Santé de Philippe Douste-Blazy en mars 2004, il est à peu près inconnu du grand public et des médecins. Il se révèlera en réalité un gros bosseur et un excellent connaisseur des dossiers santé et s’imposera rapidement comme la cheville ouvrière de la réforme "Douste-Bertrand" d’août 2004: celle qui a instauré la réforme du parcours de soins et du médecin traitant. C’est aussi celle qui a lancé l’idée de DMP... Après le départ de Philippe Douste-Blazy en mai 2005, il devient logiquement le vrai patron de la politique de Santé du dernier gouvernement de Jacques Chirac, jusqu’au début de la campagne électorale de 2007, lorsqu’il rejoint Nicolas Sarkozy comme porte-parole.

Sa nouvelle Secrétaire d’Etat, Nora Berra est médecin et a travaillé à partir de 1991, dans le service d'immunologie de l'hôpital Édouard-Herriot de Lyon, puis dans l’industrie pharmaceutique avant de se lancer en politique. Cette femme issue de l’immigration est entrée dans le gouvernement Fillon, il y a 18 mois le 23 juin 2009, en tant que Secrétaire d'État aux Aînés auprès d’Eric Woerth, ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville. En schématisant, on pourrait presque dire que Nora Berra échange son portefeuille avec Roselyne Bachelot.

Ce jeu de chaise musicale avenue de Ségur, annoncé dimanche soir 14 novembre, correspond sans doute à un changement d’agenda, sinon de priorité, avenue de Ségur. Alors que l’action de Roselyne Bachelot aura été marquée par la réforme "Hôpital, santé, patients et territoire", Nora Berra aura sans doute pour priorité de s’attacher à la révision des Lois de Bioéthique, qui vont arriver au Parlement. Outre la bioéthique, le nouveau tandem Santé du gouvernement devra aussi s’attaquer à des dossiers toujours en attente comme le DMP, le futur dispositif de FMC obligatoire (DPC), sans parler de la relance de la vie conventionnelle avec les médecins libéraux, tous dossiers en panne depuis de nombreuses années. Et tout cela en surveillant comme le feu sous la casserole l’évolution des dépenses de la Sécu, en lien avec François Baroin à Bercy. Des dossiers que Xavier Bertrand connait bien et qui ne sont pas étrangers à Nora Bera. Tout un travail relationnel est aussi à effectuer: au cours des trois années dernières années, les relations ont en effet souvent été conflictuelles entre Roselyne Bachelot et ses interlocuteurs, médecins libéraux comme hospitaliers.

Roselyne Bachelot abandonne pour sa part la Santé, mais gèrera d’autres dossiers sociaux. Visiblement, elle profite du maintien à Matignon de François Fillon dont elle est politiquement très proche en obtenant le le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, un ministère qui semble englober la Solidarité, la Famille et les personnes âgées. Ce n’est pas une petite mission qui lui est confiée, puisque c’est elle qui devra porter la grande réforme sociale de la deuxième partie du quinquennat: celle de la dépendance et de son financement. Roselyne Bachelot sera d’ailleurs épaulée par une Secrétaire d’Etat, la villepiniste Marie-Anne Montchamp, 53 ans.

A priori, la nomination de Roselyne Bachelot devrait être mieux accueillie par les professionnels du secteur des personnes âgées que par les associations familiales. Les premiers ont été entendus. Ils réclamaient ces jours derniers un ministre -et pas un Secrétaire d’Etat- pour les personnes âgées; ainsi qu’un périmêtre ministériel qui englobe à la fois personnes âgées et handicapées pour aborder la réforme de la dépendance. Concernant la Famille, les discussions pourraient être plus animées entre une Roselyne Bachelot plutôt libérale sur les questions de société et certains lobbys du secteur.

Pour aller plus loin
Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Vincent Renard

[VIDEO] Congrès des généralistes enseignants « L'injonction d'obligation vaccinale fait le lit des mouvements antivaccins », selon le patron du CNGE

Congrès du CNGE jour 2. La grande plénière d'aujourd'hui est consacrée à un sujet qui agite l’opinion publique, le monde médical et le collège des généralistes enseignants : l’extension de l...Commenter

[Vidéo] Une greffe de peau sur 95% du corps entre vrais jumeaux

Pr Maurice Mimoun

Ce n’est pas la première fois que l’on effectue une greffe de peau entre jumeaux homozygotes, mais jamais, une telle opération n’avait été... Commenter

Les déserts médicaux disparaîtront d'ici « 7 à 8 ans » sans conventionnement sélectif, prédit le Dr Philippe Vermesch (SML)

Philippe Vermesch

Invité à débattre de la désertification médicale mercredi sur Public Sénat, le Dr Philippe Vermesch, président du Syndicat des médecins... 1

Infectiologie SPORT ET PATHOLOGIES INFECTIEUSES DE L'ENFANT Abonné

Sport

Les pédiatres infectiologues américains viennent de publier des recommandations sur la prise en charge et la prévention des pathologies... Commenter

Nutrition BOISSONS ÉNERGISANTES : PAS SANS RISQUES Abonné

boisson

Elles connaissent un franc succès auprès des jeunes, sportifs ou non. Cocktails de stimulants comme la caféine, la taurine, le... Commenter

A découvrir