URPS - Communications tous azimuts à J -15 des élections

URPSCommunications tous azimuts à J -15 des élections

14.09.2010

La campagne électorale officielle pour les URPS débute mercredi. Il reste tout juste quinze jours aux médecins libéraux pour se forger une opinion et décider des noms de leurs représentants dans les futures unions. Pour la plus courte campagne de l’histoire des unions, les syndicats mettent les bouchées doubles.

  • Communications tous azimuts à J -15 des élections - 1

    Communications tous azimuts à J -15 des élections

Pas facile de mobiliser les médecins libéraux en à peine un mois. Jamais la campagne électorale pour les unions n’aura été aussi courte et les syndicats ont été obligés de s’adapter. La date des élections, du 29 septembre, n’a été confirmée qu’au début de l’été. La campagne électorale officielle débute demain mercredi et durera quinze jours, pendant lesquels la communication des syndicats est en théorie réglementée. Ainsi, le décret ministériel sur les élections précise que « pour assurer l’égalité des moyens aux listes et candidats en présence », la commission électorale fixe « de la même manière » pour tous les candidats, le nombre d’exemplaires, les formats et la qualité du papier de la circulaire, du bulletin de vote et des affiches envoyés aux électeurs, ainsi que le contenu des bulletins de vote.

Du coup, contrairement aux scrutins précédents les leaders syndicaux ont peu eu cette année l’occasion d’organiser des meetings régionaux. « Notre syndicat est bâti sur des équipes départementales et régionales qui sont en responsabilités propres et organisent leur communication de proximité, explique Pascal Menguy, directeur de la campagne de MG France. Vu le timing et l’arrivée probable très précoce du matériel de vote dans un certain nombre de régions, c’est le seul gage d’efficacité ». Union Généraliste a également peu de grandes réunions au programme, hormis un rendez-vous qui s’est tenu à Paris vendredi dernier sur le thème « des tracasseries aux harcèlements ». Pour sa part, le SML se veut concret et tient tout le mois de septembre une trentaine de réunions sur le thème des retraites dans toute la France. Jeudi dernier, à Paris, 250 médecins libéraux se sont retrouvés sur une péniche pour un débat avec le président de la CARMF, Gérard Maudrux. Enfin, les syndicats départementaux de la CSMF tiennent chacun des réunions pour mobiliser les troupes essentiellement au niveau local. Mais tous se retrouveront du 24 au 26 septembre à Cannes pour la 16e université d’été de la Conf’, où sont notamment attendus le directeur Frédéric van Roekeghem et l’ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand.

Y compris sur le web

Pour la première fois, la campagne -et sa brièveté n’y est sans doute pas étrangère- se joue aussi sur internet. Première sur les rangs, la CSMF a créé un site internet dédié aux élections, qui lui permet de décliner son programme par thèmes et de présenter ses listes de candidats complètes par régions. Chaque tête de liste de chaque collège dans chaque région s’y exprime dans une courte vidéo. Le président Michel Chassang et quatre autres cadres de la Conf’ ont également enregistré des vidéos pour expliquer la ligne de la CSMF, qu’on peut aussi trouver sur Youtube. Idem pour MG France qui sur un site spécial reprend son programme et sa plate-forme pour la médecine générale. Le syndicat a également réalisé un film d’une dizaine de minutes, disponible en ligne, dans lequel interviennent des militants de MG, généralistes de terrain. « Générations généralistes » vise à la fois à montrer au grand public la diversité de la médecine générale et à rappeler un certain nombre de revendications du syndicat. On peut aussi regarder en ligne des vidéos de présentation de la plate-forme de MG France par Claude Leicher.

Le SML met à disposition sur son site son projet complet « pour la sauvegarde la médecine libérale, » ainsi qu’une nouvelle interview par semaine d’une tête de liste pour les élections aux unions. Ce syndicat a aussi depuis un peu plus d’un mois axé ses revendications sur les problématiques spécifiques des femmes. Une web TV dédiée aux « femmes médecins libérales » compte déjà plusieurs dizaines de vidéo, dont les dernières sont consacrées aux élections. Enfin, Union Généraliste a aussi un onglet dédié aux URPS sur son site qui présente le programme et les listes des candidats. UG s’adresse aussi beaucoup directement à ses adhérents et sympathisants via des newsletters.

Pour sa part, la rédaction du Généraliste a organisé le 2 septembre dernier un débat entre Claude Leicher (MG France, photo à gauche), Éric Henry (SML, 2ème en partant de la gauche) Michel Chassang (CSMF, 3ème en partant de la gauche), , et Jean-Paul Hamon (4ème en partant de la gauche) enregistré dans les conditions du direct en trois parties en ligne sur notre site. Retrouvez aussi les listes complètes des candidats par région sur notre site.

Véronique Hunsinger
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 7

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... 1

A découvrir