Syndicats - Les élections aux Unions auront bien lieu le 29 septembre

SyndicatsLes élections aux Unions auront bien lieu le 29 septembre

26.08.2010

Le Conseil d’Etat a rejeté l’unique demande de référé contre le décret d’organisation du scrutin aux unions régionales des professions de santé déposé fin juillet par l’Union Collégiale. A priori, les médecins libéraux seront donc appelés à voter à la fin du mois prochain, conformément à l’échéance fixée par le ministère de la Santé.

  • Les élections aux Unions auront bien lieu le 29 septembre - 1

    Les élections aux Unions auront bien lieu le 29 septembre

Les élections professionnelles des médecins auront bien lieu dans un mois, le 29 septembre prochain, comme prévu par le ministère de la Santé. Les recours en référé déposés fin juillet par l’Union collégiale ont en effet été rejetés par le Conseil d’Etat le 4 août dernier. Dans un communiqué diffusé mardi 24 août, le président du syndicat, le Dr Meyer Sabbah fait état de cette décision en reconnaissant que « la transgression de la légalité n’a pas semblée suffisamment urgente aux yeux du Juge des Référés. » Comme le souligne l’Union Collégiale, cette décision ne préjuge pas des recours déposés sur le fond, mais qui n’interviendront qu’après les élections pour satuer de la légalité du décret et les deux arrêtés du 2 juin 2010 organisant ce scrutin aux Unions régionales des professions de santé (URPS). Autrement dit, les élections se tiendront à la date fixée, même si leurs résultats peuvent -en théorie- être remis en cause par une éventuelle annulation a posteriri du processus électoral.

Dans ces recours, l’Union Collégiale mettait en cause la précipitation qui a présidé à l’organisation de ces élections, mais aussi le découpage en trois collèges, qui aboutit à répartir les praticiens à plateau technique dans ou hors du collège chirurgie, selon des critères parfois peu évidents. D’autres recours sont encore en instance devant le Conseil d’Etat, comme celui déposé par le Syndicat des médecins d’Aix et sa région (Smaer) mais aucune demande de référé ne peut désormais paralyser les opérations électorales du 29 septembre.

Parallèlement, l’Union Collégaile se prévaut d’avoir gagné plusieurs recours intentés contre ses listes, notamment en Nord-pas-de-Calais, Aquitaine, Picardie, Poitou-Charente et Paca. Mais, les bisbilles entre l’Union Collégiale et le SML autour des voix des médecins à mode d’exercice particulier (MEP) -qui ont duré tout l’été- ne sont pas terminées. Et selon le président de l’Union Collégiale, des contentieux existeraient encore, notamment en Franche Comté et en Aquitaine.

Paul Bretagne
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le budget de la Sécu pour 2019 dévoilé Fin du « NS » manuscrit, prévention chez l'ado, vaccination en pharmacie... ce qui change pour vous

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2019 était présenté ce mardi matin à Bercy par le ministre de l'Action et des comptes publics Gérald Darmanin et la ministre de la...2

Le CCNE dit oui à la PMA et aux diagnostics prénataux, mais non à une nouvelle loi sur la fin de vie

CCNE

« C’est un avis qui n’est pas consensuel mais dans lequel nous avons essayé de faire émerger un assentiment majoritaire. » Le Pr Jean-Franço... 2

Le trou de la Sécu sera comblé en 2019, assure le gouvernement

.

Le redressement des comptes sociaux se poursuit et devrait se traduire par un retour à l'équilibre de la Sécurité sociale en 2019. Une... 1

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir