Un film, des médecins - « Alerte »

Un film, des médecins« Alerte »

06.07.2010

Durant tout l’été, nous reviendrons chaque jour sur des films où la médecine, les médecins et la recherche médicale sont au centre de l’action. Et cela, sans aucune exclusive. À savoir, que nous pourrons passer d’un jour à l’autre d’un sommet du 7e art au pire des nanars. La preuve, nous commençons cette série avec « Alerte », une sinistre daube concoctée en 1995, quand la fièvre Ebola faisait trembler le monde… Et le navet va…

  • un film de wolfgang petersen réalisé en 1984

    « Alerte »

Fiche technique

Réalisateur : Wolfgang Petersen

Année de sortie : 1995

Avec : Dustin Hoffman, Morgan Freeman, Cuba Gooding Jr, René Russo…

L’histoire

Un singe porteur du virus Ebola mord un jeune voyou dans la forêt zaïroise. Celui-ci meurt peu de temps après, mais non sans avoir propagé le virus qui se transmet par l’air. Bref, de fil en aiguille et de singe à homme, la terrible fièvre finit par se propager jusque dans une petite ville paumée des États-Unis. Branle-bas de combat et solution à la coréenne (du Nord), rien moins que l’arme atomique étant envisagée pour mettre fin à l’épidémie… Déjà, les États-Unis combattaient l’axe du mal dans ce scénario qui aurait pu être écrit par George Bush avant qu’il n’adhère aux alcooliques anonymes…

Notre avis

Grâce à Das Boot (Le Bateau), excellent film retraçant l’épopée d’un sous-marin allemand durant la Seconde Guerre mondiale, le réalisateur allemand Wolfgang Petersen s’était ouvert les portes d’Hollywood. Son film, tourné en 1981, reste le film étranger le plus populaire jamais distribué aux États-Unis. Les grands studios d’outre-Atlantique après lui avoir confié L’Histoire sans fin en 1984 allaient durant les années 1990 lui confier trois superproductions avec de super-vétérans à l’affiche : Clint Eastwood (Dans la ligne de mire, 1993) , Harrison Ford (Air Force One, 1995) et Dustin Hoffman (Alerte !, 1995)

Que dire de ce dernier film sinon que la cote d’alerte est effectivement atteinte très vite alors que le plan-séquence qui ouvre le film laissait présager beaucoup mieux. Mais ni ce début spectaculaire, ni un casting de haute volée ne parviennent à sauver le film qui dès la cinquième minute commence à accumuler les poncifs à un rythme effréné et les invraisemblances à la pelle. Bref, un film à fuir… et pourtant de ceux qui font les délices des programmateurs de chaîne hertzienne le dimanche soir en deuxième partie de soirée.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Feuille de soins et carte vitale

Refus de télétransmission : les généralistes moins récalcitrants

Vingt ans après l'intronisation de la carte Vitale, des milliers de médecins font de la résistance. L'an passé, près de 82 millions de feuilles de soins papier ont ainsi été reçues, en incluant...11

ROSP : Hors forfait structure, les omnipraticiens ont perdu 36 % de leur prime, observent les Généralistes-CSMF

Dominos

Après la surprise et l'amertume, la colère. Les médecins généralistes ont connu une réelle baisse de leur rémunération sur objectifs de... 14

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation

[Appel à témoignages] Les tabous en consultation-0

Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation délicate pour évoquer un sujet avec un patient en consultation. Quels sont les thématiques... 1

Cardiologie connectée L'HTA "3.0" Abonné

Automesure

Si l'efficacité de l'automesure tensionnelle ne fait plus de doute pour le diagnostic d'HTA et son suivi, quels bénéfices apporte la... Commenter

ORL LA SINUSITE D'ORIGINE DENTAIRE Abonné

0

C'est l'analyse sémiologique fine d'une cacosmie nauséabonde d'une rhinorrhée unilatérale sans fièvre qui fait évoquer la rupture d'un... 1

A découvrir