Si le généraliste était paru en janvier 1900, vous auriez pu lire…

Si le généraliste était paru en janvier 1900, vous auriez pu lire…

23.04.2010


La consommation d’alcool en France

D’après le ministère des Finances, le relevé de la consommation d’alcool dans les 47 plus grandes villes de France a été le suivant (quantité d’alcool consommée par tête d’habitant)

1. Cherbourg : 18,3 litres

2. Rouen : 16,8 litres

3. Le Havre : 16,2 litres

4. Caen 15,8 litres

5. Boulogne-sur-Mer : 12 litres

6. Amiens : 11,6 litres

7. Lorient : 11 litrres

8. Brest : 10,8 litres

9. Le Mans : 10,3 litres

10. Versailles : 9,8 litres‘

Suicide d’une infirmière

Une jeune infirmière de l’hôpital Laennec s’est suicidée, en se précipitant d’une des fenêtres de l’hôpital située au 4e étage.

Avortements et scandales médicaux en Angleterre

Les médecins anglais se signalent tristement depuis quelques semaines. Après le Dr Collins, renvoyé devant le jury pour des manœuvres abortives ayant entrainé la mort de Mme Uzielli, femme de l’agent de change, et récemment condamné à la prison, voici que la police vient d’arrêter le Dr David Wallace, inculpé d’avortement sur la personé d’Elisabeth-Alice Warrilow, dont la vie est en danger. La victime étéit à la fois la domestique et la maîtresse du docteur, marié et père de deux enfants.

Un centenaire

Du Havre, on annonce que le dernier des centenaires habitant cette ville est décédé à l’hôpital où il était entré comme pensionnaire en 1891. Il se nommait Charles Talisbert, né à New York en 1794. Il exerçait la profession de tailleur d’habits et rendait encore des services dans ces derniers jours en travaillant dans les ateliers de tailleur à l’hôpital où il réparait les vêtements des pensionnaires. De taille au dessous de la moyenne et d’une nature nerveuse et sèche, Talisbert avait conservé jusqu’à ses derniers moments toute la lucidité de son esprit.

Les maladies dues au téléphone

Il paraît que les récepteurs téléphoniques propagent toutes les maladies contagieuses ! Il est à souhaiter qu’on trouve vite un moyen pratique d’enrayer le mal, car le téléphone est maintenant d’un usage si répandu que son œuvre de propagation des affecions contagieuses serait considérable…

Concours de médecine des hôpitaux de Paris

Ont été proposés comme sujets à l’épreuve orale :

1- Diagnostic et traitement de la péritonite tuberculeuse avec ascite.

2- Cholécystite calculeuse : diagnostic et traitement.

Bulletin épidémiologique parisien

Le service de statistique municipale a compté durant cette semaine 850 décès, chiffre identique à la moyenne ordinaire. La fièvre typhoïde a causé 8 décès (la moyenne est de 6). La scarlatine a causé 4 décès, la coqueluche 7 et la diphtérie 6. La variole a causé un décès, ce qui n’était plus arrivé depuis trois mois. Il y a 9 suicides et 15 autres morts violentes. On a enregistré la naissance de 1057 enfants (dont 758 légitimes).

Nouveaux journaux médicaux

Nous recevons le premier numéro des nouveaux journaux ci-après :

Annaes da sociedade de medicina de Pernambuco (Brésil)

La Medicina ferroviara (Salamanque, Espagne)

Bolletino della soceta medico-chirurgica di Modena (Italie)

Nous devons aussi souhaiter la bienvenue à deux nouveaux confrères. C’est d’abord le Bulletin de l’hôpital de Tunis, qui s’occupe du mouvement scientifique de la colonie, puis les Tablettes Médicales Mobiles, que publie à Clermont-Ferrand, Mr le Dr Courtault (de Royat).

Un autre centenaire

On signale l’existence à Vienne d’un M. Kohn qui vient de célébrer son 112e anniversaire. Nous n’étonnerons personne en écrivant que M. Kohn est l’homme le plus âgé de Vienne, où l’on compte, paraît-il , huit ou neuf personés qui ont dépassé la centaine.

Le Congrès international de déontologie 1900

La Société médicale du Louvre (1er et 2e arrondissement) a voté à l’unanimité l’ordre du jour suivant : « La Société médicale du Louvre regrette qu’un groupe de médecins ait cru devoir organiser pour 1900 un Congrès international de déontologie, en dehors des Sociétés médicale, et pense que le Congrès, ainsi constitué, n’aurait pas l’autorité suffisante, et propose de s’adresser aux autorités compétentes pour revenir sur cette organisation.

Est-il besoin d’ajouter que la publication d’une telle note est des plus regrettables ? A quoi bon tirer ainsi les uns sur les autres ? On reconnaît bien là le tempérament français ! Jamais, dans un autre pays, où l’on songe d’abord aux intérêts généraux, avant de s’occuper des questions de boutique, on n’aurait eu l »idée de rédiger une telle protestation !

Faisons remarquer d’abord qu’on n’a pas voulu travailler en dehors des Sociétés médicales de Paris, et que la Commission du Congrès a été, en somme, nommée par l’Administration supérieure de l’Exposition ! Où veut-on en venir ? Pense-t-on que le ministère va révoquer les membres nommés ? Espère-t-on détruire tout ce qui a déjà été fait ? tout cela serait enfantin, si ce n’était fort triste. L’Invidia medicorum n’est vraiment pas un vain mot.

Signé : Un médecin qui ne veut plus l’être.

Un faux médecin à Lariboisière

On apprend que depuis trois ans une personne ne possédant pas le diplôme de docteur en médecine a exercé à l’hôpital Lariboisière. Ce personnage venait habituellement à l’hôpital, suivait la visite d’un chef de service et, en maintes occasions a aidé non seulement à des pansements mais aussi à des opérations. Il s’était fort bien fait voir du directeur et des principaux médecins, si bien qu’il a pris une réelle influence à l’hôpital où, à la fin, il voulut parler en maître. C’est ce qui l’a perdu car si on l’a prié de ne plus revenir dans les salles et de ne plus donner de soins aux malades, ce n’est pas parce qu’ion avait appris qu’il n’était pas médecin mais pour se débarrasser d’un aide encombrant qui avait pris trop d’autorité. Durant ces trois années, ce personnage a tenu cabinet de consultation en ville et, sans nul doute, il s’est servi de ses relations à l’hôpital pour se créer une clientèle. Il se disait médecin des yeux et des oreilles et faisait aussi des accouchements. Un jour, il raconta qu’il partait pour Bruxelles, appelé auprès de la comtesse de Flandre, malade Par malheur, il fit cette déclaration devant quelqu’un ayant des accointances avec la famille royale de Belgique qui, inquiet, s’empressa de télégraphier au château. On lui répondit que ce médecin y était inconnu et qu’en tout cas, la comtesse se portait bien. Cette vantardise dona l’éveil. Puis le pseudo médecin commit des opérations plus ou moins malheureuses en ville. On rechercha qui il était et on apprit qu’il avait déjà été condamné à 1000 francs d’amende pour exercice illégal de la médecine. Un journal de médecine avait relaté cette condamnation : « Un sieur V., placier en huiles, vient d être condamné…, etc.»

Ce placier en huiles, ayant une certaine influence à l’hôpital Lariboisière, voilà n’est-il pas vrai, une étrange chose ! Qu’en pensent M ; le Dr Napias et le corps médical de l’hôpital ? Mais n’y a-t-t-il pas là quelque exagération ? Nos colonnes sont ouvertes à tous ceux qui voudront éclaircir ce petit mystère.

Actualité thérapeutique

Elixir de Virginie. Il est souverain contre les lmaladies du système veineux. Le flacon 45 francs.

Cigarettes américaines préparées par C. Leroy, licencié es-sciences, pharmacien de 1re classe, contre l’asthme, le coryza, la toux, la bronchite et toutes les maladies des voies respiratoires.

Vin de Moride aux plantes marines. Efficace contre les engorgements ganglionnaires, le lymphatisme, la chlorose, les affections de poitrine. La bouteille, 4 francs franco.

Dragées Nyrdhal à base d’ibogaine (nouvel alcaloïde extrait de l’Ibonga du Congo). Idéal contrée la neurasthénie, l’impuissance et le surmenage. Le flacon, 5 francs.

Tous ces produits sont vendus en gros à la pharmacie Moride, 3 rue de la Tacherie à Paris.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir