Diabète et cancer - L’hyperinsulinémie coupable

Diabète et cancerL’hyperinsulinémie coupable

26.03.2010

Bien connus des cliniciens, les liens entre obésité, insulinorésistance et survenue de cancers, principalement digestifs, ont été propulsés sur le devant de la scène en juin 2009 avec « L’Affaire glargine » suggérant un risque accru de cancer –contredit depuis - chez les diabétiques sous insuline glargine. Depuis la polémique a laissé place au débat d’experts fondé sur la littérature avec une meilleure compréhension des processus métaboliques en cause.

L’association entre glycémie élevée et cancer -mortalité comme incidence- s’appuie sur des données épidémiologiques, observationnelles récentes corroborées par les théories métaboliques et hormonales. Les recherches épidémiologiques sur une population japonaise ont conclu à un sur-risque de 27% chez l’homme et 21% chez la femme diabétique, par rapport aux non diabétiques, principalement de cancer hépatique (HR= 2,24), pancréatique (HR=1,85), rénal et du colon chez l’homme, du foie (HR= 1...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...5

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 10

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir