Perte de connaissance - L’interrogatoire, clé diagnostique

Perte de connaissance L’interrogatoire, clé diagnostique

05.02.2010

Qu’elle soit d’origine cardiaque ou neurologique, une perte de connaissance conduit à un certain nombre d’explorations complémentaires. Certaines sont inutiles, voire contre-productives. Seul prime l’interrogatoire. Démonstration à l’occasion d’une session spécifique*.

  • L’interrogatoire, clé diagnostique  - 1

Pour un interrogatoire complet sur une perte de connaissance, le témoin est indispensable ; il rapporte des mouvements anormaux, une révulsion oculaire, une fuite d’urines (reflet de la perte de contrôle), une morsure de la langue. L’analyse des facteurs de survenue est aussi riche d’enseignements, si la syncope se produit lors d’une miction, d’une défécation ou d’une toux. Informative encore, l’aura épileptique : ce qui précède la crise est stéréotypé, les symptômes dépendant de l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Jean Castex et Nicolas Revel

Jean Castex nommé Premier ministre, Nicolas Revel son dir cab : la santé s'invite à Matignon

Le remaniement du gouvernement est imminent et devrait intervenir avant le conseil des ministres de mercredi prochain. Les grandes manœuvres ont démarré ce vendredi avec la nomination par Emmanuel...2

Covid-19 : la HAS incite à revenir aux consultations présentielles

Consultation

Alors que la télémédecine a été boostée par la crise du coronavirus, la Haute autorité de santé a récemment publié 7 nouvelles réponses... 3

Masques : Bertrand nie être responsable du changement de doctrine et défend les médecins

Xavier Bertrand

L'ancien ministre de la Santé Xavier Bertrand a refusé jeudi d'endosser la responsabilité du « changement de doctrine » qui a abouti à... 2

Oncologie DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN AU-DELÀ DE 75 ANS Abonné

Mammographie

Même s'il n'y a pas d'argument scientifique pour dépister le cancer du sein par mammographie chez les femmes de 75 ans et plus, un essai... 1

Hépatologie HÉPATITE C : DU DÉPISTAGE AU TRAITEMENT Abonné

VHC

L’élimination de l’infection par le VHC en France a été fixée pour 2025. Cet objectif nécessite l’implication de tous les acteurs :... Commenter

A découvrir