Ostéoporose - Prévention antifracturaire : il n’est jamais trop tard !

OstéoporosePrévention antifracturaire : il n’est jamais trop tard !

20.11.2009

Plutôt que de banaliser l’ostéoporose, commune chez les plus de 80 ans, il faut plutôt prendre le contre-pied de cette attitude fataliste : l’âge avancé est un facteur qui doit motiver le soignant pour instaurer une thérapeutique antifracturaire. L’objectif est de prévenir la fracture de hanche, dont le pic de fréquence est de 82 ans et qui précipite la fin de vie.

  • Prévention antifracturaire : il n’est jamais trop tard !  - 1

Une femme sur deux au-delà de 80 ans est ostéoporotique en terme ostéodensitométrique (près de deux sur trois au delà de 85 ans). Avec l’âge, la probabilité d'avoir un T-Score inférieur ou égal à -2,5 s’accroît*. La fracture de hanche est la plus grave en termes de morbi-mortalité et le risque de survenue est accru par un antécédent de fracture vertébrale. Or, après 70 ans, une femme sur deux aurait déjà présenté une fracture vertébrale. L'âge moyen de la fracture de hanche est de 82 ans....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Revel

Interview de Nicolas Revel (Cnam) Télémédecine : « débuter par les patients en ALD »

Les négociations conventionnelles sur la télémédecine et sur la CSG ont débuté aujourd'hui. Le directeur général de la Cnam espère aboutir à un accord dans les trois mois pour la télé-expertise et...4

La CSG aussi au menu des négos conventionnelles, la piste d'une compensation sur la retraite évoquée

Administratif

De nouvelles négociations conventionnelles ont débuté à la Cnam cet après-midi. Outre le dossier télémédecine, la compensation de la hausse... Commenter

Allaiter diminue le risque de diabète chez la mère

Allaitement

Les conclusions d'un article paru dans le JAMA Inter Med. du 16 janvier dernier, indiquent qu'il y aurait un lien très fort entre la durée... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir