Certificats médicaux - N’en faites pas trop ! N’en dites pas trop !

Certificats médicauxN’en faites pas trop ! N’en dites pas trop !

06.11.2009

Face à l’inflation des demandes, un dépoussiérage a débuté à l’initiative de l’Ordre et des pouvoirs publics. Mais il reste encore beaucoup à faire pour simplifier la vie des généralistes. Collectivités locales ou établissements scolaires continuent à réclamer des certificats qu’elles n’ont pas à exiger. Le point sur les sollicitations qu’on doit satisfaire, celles qu’on peut tout à fait refuser, et les maladresses qu’il faut absolument éviter sous peine parfois de sanctions.

  • N’en faites pas trop ! N’en dites pas trop ! - 1

La situation relève du paradoxe. Les demandes de certificats ne cessent d’augmenter alors que de nombreux certificats ne sont justifiés ni médicalement ni juridiquement. «Le certificat médical ne doit pas être un acte administratif mais bel et bien un acte médical, rappelle le Dr Patrick Bouet, en charge du dossier au conseil de l'Ordre, la réalisation d'un certificat doit être la conclusion d'un examen médical. Dès lors qu'il est effectivement question de l'état de santé du patient et...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négociations télémédecine

Télémédecine : les négos ont débuté, les jeunes sur le point d'y participer ?

Très attendues, les négociations conventionnelles sur la télémédecine s'ouvraient hier soir à la CNAM. Un enjeu de taille pour le déploiement de ces actes 2.0, bloqués jusqu'ici au stade des...Commenter

[Vidéo] Colposcopie et conisation : en 2018, il sera essentiel de faire mieux !

Frottis

Actuellement, 6 millions de frottis sont réalisés chaque année en France. À l’avenir, ce chiffre augmentera quand le dépistage organisé du... Commenter

Les élections ordinales détournées sur Twitter

Avec son clip vidéo, l'Ordre des médecins encourage les praticiens à voter pour les élections ordinales qui renouvelleront la moitié des... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir