De la tête à l'assiette - Qu’est ce qui influence la prise alimentaire ?

De la tête à l'assiette Qu’est ce qui influence la prise alimentaire ?

23.10.2009

Au-delà de la « mal bouffe » et de la sédentarité, il existe un lien encore mal défini mais bien réel, entre psychisme et alimentation. Plusieurs études ont déjà tenté de faire la lumière sur cette relation ambiguë. Elles montrent que plusieurs facteurs psychiques sont impliqués dans la prise de poids et/ou les troubles du comportement alimentaire. C’est le cas de la restriction alimentaire, de l’anxiété ou de la dépression. Par ailleurs, le traitement des maladies psychiatriques et notamment les psychotropes sont eux, inducteurs de prise de poids. Petit tour d’horizon des connaissances actuelles.

  • Qu’est ce qui influence la prise alimentaire ? - 1

Les personnes souffrant de surpoids et d’obésité sont parfois étiquetées de « faibles ». Laquelle d’entre elles n’a jamais entendu « pour maigrir, arrête de manger », ou encore « tout est dans la tête ». En fait, certaines théories psychogènes de l’obésité entretiennent l'idée de profils psychologiques caractérisés par « une pauvreté de la vie imaginaire, un discours centré sur le factuel et les sensations physiques, une difficulté à verbaliser ses émotions et un recours à l'action pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Sénat

Le forfait de réorientation des urgences supprimé par le Sénat

Un petit tour et puis s'en va. Adopté fin octobre par l'Assemblée nationale, l'amendement au budget de la Sécu visant à expérimenter pendant trois ans le versement d'un forfait de 60 euros aux...Commenter

Trois nouveaux foyers de rougeole détectés en France, dont le plus actif sévit en Ile-de-France

Rougeole

Le dernier bulletin épidémiologique sur la Rougeole de Santé publique France fait état de trois régions rapportant des foyers actifs en... Commenter

Des médecins étrangers manifestent devant le ministère pour plus de reconnaissance

Manifestation

Blouses blanches sur le dos, pancartes « médecins en détresse » à la main, une centaine de praticiens se sont rassemblés jeudi devant le... Commenter

ORL  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE Abonné

ORL -  UNE DOULEUR PHARYNGÉE PERSISTANTE-0

Si des symptômes ORL persistent, même en l’absence de lésion évidente il faut rapidement adresser le patient à l’ORL pour rechercher une... Commenter

Anticoagulation LES AOD PASSÉS AU CRIBLE Abonné

Thrombose

Cette étude britannique du BMJ a comparé les risques et les bénéfices des trois AOD les plus prescrits à ceux de la warfarine. Les données... Commenter

A découvrir