Prix - Le Nobel de médecine attribué à un trio anglo-saxon

PrixLe Nobel de médecine attribué à un trio anglo-saxon

05.10.2009

Trois américains ont été retenus cette année pour leur travaux sur la télomérase, une enzyme qui est impliquée dans le vieillissement cellulaire. Et qui joue également un rôle déterminant dans la cancérisation des cellules.

  • Le Nobel de médecine attribué à un trio anglo-saxon - 1

    Le Nobel de médecine attribué à un trio anglo-saxon

Le prix Nobel de médecine qui ouvre traditionnellement la saison des Nobel a été décerné lundi 5 octobre en fin de matinée à trois chercheurs américains. Il récompense l’australo-américaine Elizabeth Blackburn, et les américains Carol Greider et Jack Szostak pour leurs travaux sur la télomérase, une enzyme chromosomique. Les trois chercheurs ont été récompensés « pour avoir résolu un problème majeur de la biologie: comment les chromosomes peuvent être copiés de façon complète lors de la division cellulaire et comment ils sont protégés de la dégradation ». « Les lauréats du Nobel ont montré que la solution est à chercher aux extrémités des chromosomes - les télomères - et dans l'enzyme qui les forme - la télomérase », a précisé l'assemblée Nobel de l'institut Karolinska d’où le nom des lauréats a été annoncé. L’enzyme intervient dans la division cellulaire en assurant une copie fidèle du chromosome. Plusieurs hypothèses partent du principe que le raccourcissement progressif des télomères des cellules intervient dans le vieillissement. Quand le télomère devient trop court, il ne joue plus son rôle protecteur. La cellule va interpréter ce phénomène comme une modification de l’ADN, et entrer dans un mécanisme de mort cellulaire (apoptose). L’activité de la télomérase joue aussi un rôle dans le processus de cancérisation.

• Elizabeth Blackburn, qui détient la double nationalité américaine et australienne, est née en 1948. Elle enseigne depuis 1990 à l'Université de Californie, à San Francisco.

• Carol Greider est née en 1961. Elle travaille au département de biologie moléculaire et de génétique à la Johns Hopkins University School of Medicine de Baltimore depuis 1997.

• Jack Szostak, est né en 1952 à Londres. Il est de nationalité américaine, travaille depuis 1979 à la Harvard Medical School et enseigne la génétique au Massachusetts General Hospital de Boston.

Le trio de chercheurs succède aux Français Luc Montagné et Françoise Barré-Sinoussi, distingués l'an dernier pour leur découverte du virus du sida, et à l'Allemand Harald zur Hausen, primé pour ses travaux sur le cancer du col de l'utérus. La remise du prix Nobel de Médecineaura lieu le 10 Décembre à Stockholm.

Dr Muriel Gevrey
Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
k

Consultations complexes : la Sécu rassure les assurés

Non, les revalos du 1er novembre ne se feront pas sur le dos des assurés ! C'est ce que la Cnamts explique en substance pour rassurer les patients inquiets pour leur portefeuille. La preuve : selon...Commenter

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

.

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les... 2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir