Limiter les apports protéiques chez les enfants de moins de trois ans

Limiter les apports protéiques chez les enfants de moins de trois ans

04.09.2009

Les apports lactés doivent garantir aux enfants le calcium nécessaire à leur croissance et leur développement. Cependant, les produits laitiers sont riches en protéines, risquant de surcharger le métabolisme de l’enfant. Entre lait de croissance et diversification alimentaire, l’équilibre entre apports calciques et protéiques doit être trouvé.

  • Limiter les apports protéiques chez les enfants de moins de trois ans - 1

« Une quantité de 500 ml de lait (ou 500 mg d’équivalent lacté : yaourt, fromage…) par jour est souhaitable chez les enfants âgés de un à trois ans en ne dépassant pas 800 ml ». Ces recommandations de la Société Française de Pédiatrie ont au moins deux objectifs : garantir un apport suffisant en calcium et limiter l’apport en protéines afin de ne pas surcharger le métabolisme de l’enfant. Mais en parallèle, la diversification alimentaire augmente progressivement les apports en protéines...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négociations télémédecine

Télémédecine : les négos ont débuté, les jeunes sur le point d'y participer ?

Très attendues, les négociations conventionnelles sur la télémédecine s'ouvraient hier soir à la CNAM. Un enjeu de taille pour le déploiement de ces actes 2.0, bloqués jusqu'ici au stade des...6

[Vidéo] Colposcopie et conisation : en 2018, il sera essentiel de faire mieux !

Frottis

Actuellement, 6 millions de frottis sont réalisés chaque année en France. À l’avenir, ce chiffre augmentera quand le dépistage organisé du... Commenter

Les élections ordinales détournées sur Twitter

Avec son clip vidéo, l'Ordre des médecins encourage les praticiens à voter pour les élections ordinales qui renouvelleront la moitié des... Commenter

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir