Entretien avec le Pr Antoine Flahault, - « Que nous faut-il de plus pour parler de démarrage pandémique ? »

Entretien avec le Pr Antoine Flahault,« Que nous faut-il de plus pour parler de démarrage pandémique ? »

07.05.2009
Le Généraliste. Dans « Des épidémies et des hommes »* vous dites que « les épidémies ne naissent pas sous les lampadaires » et c’est effectivement ce qui vient de se produire : On regardait à l’Est et c’est à l’Ouest que tout à commencé. Comment expliquez-vous que l’on se soit encore une fois fait surprendre ?

Pr Antoine Flahaut. Oui, (presque) tous les projecteurs étaient un peu trop braqués sur le virus H5N1 ; il y avait certaines voix pour dire que l'ennemi ne viendrait pas...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Remplacement

Le SASPAS, sésame pour remplacer ? Les syndicats d'internes divisés sur les nouvelles règles

Changera, changera pas ? La modification des règles en vigueur pour l’obtention de la licence de remplacement pour les internes de médecine générale (IMG) fait toujours débat. Depuis plusieurs mois...4

À Vitré, des généralistes menacent de fermer la maison de garde faute de financement

.

La maison médicale de garde (MMG) de Vitré, en Ille-et-Vilaine, fermera-t-elle ses portes à la fin de l'année ? Les 28 généralistes qui... 4

Répondez à notre enquête Le généraliste peut-il encore faire abstraction de l'environnement ?

Pollution

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution... 1

LES INFECTIONS CUTANÉES BACTÉRIENNES AU QUOTIDIEN Abonné

Photo 1

LA DERMOHYPODERMITE BACTÉRIENNE NON NÉCROSANTE Anciennement appelée érysipèle, elle est essentiellement rencontrée chez l’adulte. Le germe... Commenter

TRAITEMENT LOCAL DES PLAIES CHRONIQUES Abonné

Les causes de plaie chronique incluent les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation. Cet... Commenter

A découvrir