HTA - Un contrôle encore plus strict

HTAUn contrôle encore plus strict

03.04.2009

Si les valeurs cible du niveau tensionnel ne sont pas atteintes, il ne faut pas hésiter à prescrire une bi ou une polythérapie, surtout en présence de facteurs de risque associés.

Le contrôle tensionnel reste souvent insuffisant, notamment chez les patients à haut risque cardiovasculaire. En France, d’après l’étude Nationale Nutrition Santé menée entre 2006 et 2007, le contrôle de l’HTA (PAS/PAD < 140/90 mm Hg) serait obtenu pour 51 % des hypertendus traités. Il y a 7-8 ans, il n’était obtenu que pour 30 à 35 % des patients. Les conséquences de ce mauvais contrôle restent néanmoins très lourdes. Dans le monde, il serait la cause de deux accidents vasculaires...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Une pétition en soutien au médecin mis en examen après le décès de cinq patients

Fin novembre, le Dr Méheut-Ferron, généraliste à Angerville-la-Martel (Seine-Maritime) était mis en examen pour avoir involontairement causé la mort de cinq personnes âgées en prescrivant un...14

Une association de parents demande à la HAS d'abroger ses recommandations sur le syndrome du bébé secoué

consultation

Plus de 300 familles réunies au sein de l'association Adikia (soutien aux victimes de faux diagnostics de maltraitance) demandent... Commenter

Enquête du Généraliste Les facteurs environnementaux ont-ils un impact sur votre pratique ?

Pollution

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution... Commenter

LES INFECTIONS CUTANÉES BACTÉRIENNES AU QUOTIDIEN Abonné

Photo 1

LA DERMOHYPODERMITE BACTÉRIENNE NON NÉCROSANTE Anciennement appelée érysipèle, elle est essentiellement rencontrée chez l’adulte. Le germe... Commenter

TRAITEMENT LOCAL DES PLAIES CHRONIQUES Abonné

Les causes de plaie chronique incluent les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation. Cet... Commenter

A découvrir