LE GÉNÉRALISTE VOUS RÉPOND - Mention expresse

LE GÉNÉRALISTE VOUS RÉPONDMention expresse

20.03.2009

«En cas de réintégration d’un local professionnel dans le patrimoine privé, et dans la mesure où la plus-value dégagée satisfait aux conditions d’exonération, de quelle façon convient-il de concrétiser cette opération lors de la déclaration fiscale ?»

Sur le plan de la déclaration fiscale, il suffit, en théorie, de ne plus mentionner le local dans le tableau immobilisations et amortissements de la 2035 pour que l’administration fiscale puisse logiquement en déduire que ce local a été réintégré dans le patrimoine privé (ce qu’elle appelle, dans son jargon, «la réalisation» d’un bien) ; et cela, dans la mesure où, l’année précédente, vous avez déduit encore un amortissement et que ce local n’était pas totalement amorti ; toutefois, pour...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
CNOM

Plainte ordinale : le traumatisme de l’annonce

Bien qu’elles aboutissent rarement à une condamnation, les plaintes ordinales sont très souvent une source de souffrance et de remise en cause pour les médecins. Une étude réalisée auprès de...10

Enquête du Généraliste Les facteurs environnementaux ont-ils un impact sur votre pratique ?

Pollution

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), jusqu’à 20 % des cancers seraient d’origine environnementale. L'exposition à la pollution... 1

Levothyrox : un médecin tire les leçons de la crise

Couverture Levothyrox, une scandaleuse négligence

Dans un ouvrage sans concession, le Dr Claude Pigement épingle l’ANSM dont il a été vice-président et la communauté médicale qui ont... 6

LES INFECTIONS CUTANÉES BACTÉRIENNES AU QUOTIDIEN Abonné

Photo 1

LA DERMOHYPODERMITE BACTÉRIENNE NON NÉCROSANTE Anciennement appelée érysipèle, elle est essentiellement rencontrée chez l’adulte. Le germe... Commenter

TRAITEMENT LOCAL DES PLAIES CHRONIQUES Abonné

Les causes de plaie chronique incluent les ulcères de jambe, les escarres, les plaies du diabétique et les moignons d’amputation. Cet... Commenter

A découvrir