Hyperactivité vésicale - Traiter au cas par cas

Hyperactivité vésicaleTraiter au cas par cas

13.03.2009

L’hyperactivité vésicale touche 16 % des femmes de plus de 40 ans. Il n’existe pas de solution miracle et les solutions thérapeutiques doivent être envisagées au cas par cas.

  • Traiter au cas par cas - 1
  • Traiter au cas par cas - 2

    Traiter au cas par cas

L’hyperactivité vésicale (HAV), qui remplace le terme « instabilité vésicale », a pour définition clinique « l’association de pollakiurie et d’urgenturie (impériosité), avec ou sans fuite. Même si aucune cause n’est habituellement retrouvée, un bilan étiologique minimum s’impose. L’examen cytobactériologique des urines éliminera une infection urinaire. Une recherche de résidu post-mictionnel (habituellement par échographie) sera utile surtout si l’on envisage un traitement...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Généraliste
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Généraliste
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Porte monnaie

Les maîtres de stage s'insurgent du « retard inacceptable » de leur rémunération

À quelques semaines de la rentrée universitaire, la colère grimpe chez les maîtres de stage des universités. Le Syndicat national des enseignants de médecine générale (SNEMG) soutenu par les...3

Un généraliste « légaliste » dépose une plainte pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer

Jérôme Cahuzac

Le Dr Alain Choux enrage. Ce généraliste parisien ne supporte pas l'idée que le Dr Cahuzac, récemment condamné à quatre ans... 13

[VIDEO] Une commune vendéenne mise sur l'humour noir pour recruter des généralistes

.

« Plus de médecin, fini, terminées les salles d'attente bondées. La commune ne veut pas de médecin ». C'est en jouant l'ironie que la commun... Commenter

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir