Endocrinologie - Retard pubertaire chez la fille

EndocrinologieRetard pubertaire chez la fille

13.03.2009

Le retard pubertaire – absence de signes pubertaires après 12-13 ans – est moins fréquent chez la fille que chez le garçon. Avant cet âge, les examens complémentaires sont inutiles mais un suivi régulier de l’enfant est nécessaire; au-delà, des explorations endocriniennes sont indispensables pour distinguer un retard simple d’une anomalie organique périphérique ou centrale qui retentit sur la croissance et la fécondité ultérieure.

  • Retard pubertaire chez la fille - 1

La puberté s'amorce généralement par le développement mammaire vers 10,5-11 ans, suivi de l'apparition de la pilosité pubienne et des modifications de la vulve, puis des règles environ 2 ans après l'apparition des seins. La jeune fille consulte généralement pour l'absence de caractères sexuels secondaires, une aménorrhée primaire ou une petite taille. L'interrogatoire pose les mêmes questions que chez le garçon. L’examen clinique recherche des signes discrets de démarrage pubertaire, en...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre préférence : 1 an au journal Le Généraliste
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Baclofène

Sécurité du baclofène: l'étude Baclophone plutôt rassurante

Les études sur la sécurité du Baclofène se suivent et ne se ressemblent pas … Alors que début juillet l’étude en vie réelle menée conjointement par la CNAM et l’ANSM mettait en évidence « un profil...1

Le Français aime son généraliste, mais un peu moins que son voisin Allemand...

.

Les Français ont une excellente opinion de leurs médecins généralistes. La dernière enquête Odoxa le confirme : 81 % ont une assez bonne... Commenter

Santé des migrants : le comité d'éthique prend la défense de l'AME

CCNE

Le comité consultatif national d’éthique rendait lundi matin son avis sur la santé des migrants. Un avis qui rejoint les rapports récents... 1

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 1

A découvrir