HBP - La menace de l’aggravation

HBPLa menace de l’aggravation

06.03.2009

Dans la prise en charge de l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), c’est surtout en cas d’aggravation de la pathologie que l’aide de l’urologue s’avère décisive.

  • La menace de l’aggravation - 1

Pour un généraliste sur deux (44 %), l’avis de l’urologue est requis en priorité lorsque l’hypertrophie bénigne de la prostate s’aggrave : persistance et une exacerbation des signes fonctionnels, malgré la mise en place d’un traitement de première intention, ou la survenue de complications. « Les patients se plaignent de dysurie ou de pollakiurie de plus en plus gênante. Les complications sont des infections urinaires et des problèmes de rétention aiguë ou chronique », précise le Dr...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Masque

« Nous sommes démunis » : des généralistes se plaignent du manque d'informations sur le coronavirus

Alors que le coronavirus a fait sa première victime française cette semaine et que l’épidémie progresse en Italie, des médecins généralistes déplorent de ne pas être informés par les pouvoirs...8

Grippe : l'épidémie en baisse

Grippe

On observe une diminution de l'activité grippale dans la majorité des régions, avec un pic qui a été atteint la semaine passée indique le... Commenter

Un généraliste lance un site dédié au suivi de la grossesse en consultation Abonné

Femme enceinte en consultation

Jamais deux sans trois. Après avoir lancé le site kitmedical.fr, référençant les sites utiles pour les médecins et le moteur de recherche... Commenter

Gastro-entérologie MICI : PRISE EN CHARGE ET SURVEILLANCE Abonné

MICI

Le généraliste a une place centrale dans le diagnostic et le traitement des MICI, mais aussi dans la prévention de leurs complications et... Commenter

Rhumatologie VITAMINE D : QUELLE SUPPLÉMENTATION ? Abonné

Complément

Pour les patients ostéoporotiques ou à risque d’ostéoporose, il a été récemment suggéré qu’une supplémentation journalière modérée en... Commenter

A découvrir