Courrier des lecteurs

Uniquement de la médecine !  Abonné

Publié le 11/11/2016

CONVENTION Cette convention a du bon. Elle m’a au moins décidé à entamer une cessation d’activité progressive : trois jours par semaine d’exercice dès le 1er janvier, puis suppression d’un jour tous les ans jusqu’à l’arrêt total. Cette convention a aussi du mauvais, elle fait passer chacun d’entre nous du statut déjà bien écorné de libres penseurs oeuvrant pour la guérison à celui de tableau Excel, tributaire d’une obligation de moyens administratifs et dégagé de l’obligation morale de résultat effectif (…).

 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte