Dr Thierry Gourgues*

Soudoiement  Abonné

Publié le 24/04/2015

?« Refuser l’argent de cette rémunération complémentaire calculée à partir d’une analyse quantitative et non qualitative de mon activité est une évidence dans ma conception du soin partagé avec les patients. Accepter ce nouveau mode de rémunération, c’est prendre le risque de valider la qualité des objectifs qui lui servent de base de calcul, non pas sur des faits scientifiques, mais sur la somme des euros qu’ils me rapporteront : je prendrais cela pour une forme de soudoiement intolérable. »

installé à Saint-Justin (Landes)

Source : Le Généraliste: 2719