Courrier des lecteurs

ROSP, un système pervers  Abonné

Publié le 02/12/2016

A la suite du courrier de notre confrère Jean-Claude Florentin (Le Généraliste n° 2774), je voulais lui conseiller, comme à tous ceux qui se plaignent de ne plus être libéraux : envoyez vite votre lettre recommandée pour ne pas vendre son âme avec le fameux ROSP (vous savez, la carotte à la fin de l’année pour faire son métier de médecin généraliste !) D’après ceux qui adhèrent à ce système complètement pervers, il n’y a pas de contrôle sérieux sur les soi disant obj

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte