ROSP : les jeunes du SNJMG réclament le versement de leur prime

Publié le 07/05/2014

Crédit photo : AJ PHOTO / BSIP

Après le versement de la prime sur objectifs de santé publique (ROSP) à leurs confrères, les jeunes du Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG) montent au créneau. En cause : les médecins récemment installés seraient pénalisés par le dispositif. Selon les estimations du syndicat, en effet, environ 900 médecins installés en 2012 ne recevront leur prime, concernant leur année d’installation, qu'en juin prochain. De la même façon, les généralistes installés en 2013 ne toucheront, eux, leur ROSP qu'à l'été. Aux retards s’ajouteraient, selon eux, des «approximations» et des «erreurs de calculs». Mais au de-là de ces reproches, le syndicat s’attaque au principe même du dispositif qui serait, d’après eux, «par essence discriminatoire envers les jeunes médecins».


Source : legeneraliste.fr