Témoignage

ROSP : comment un délégué de l'Assurance maladie m'a forcé la main

Publié le 27/01/2018
Une généraliste et lectrice raconte la « drôle de visite de Monsieur ROSP » à son cabinet.
Contrôle

Contrôle
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Monsieur DAM (Délégué de l’Assurance Maladie) est venu au cabinet m’aider à déclarer mes indicateurs ROSP. C’était ma première visite d’un DAM depuis mon installation il y a bientôt 3 ans : visiblement, je n’étais sur aucune liste.

J’avais déjà studieusement pré-rempli mes indicateurs avant le passage de Monsieur ROSP, mais certains chiffres me semblaient approximatifs : par exemple, le nombre de patients diabétiques, hypertendus ou fumeurs dans ma patientèle « médecin traitant ». J’imagine que Monsieur ROSP apportera avec lui des données chiffrées.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)