Que faire de la ROSP et du paiement à la performance ?  Abonné

Publié le 15/04/2016
Rosp

Rosp
Crédit photo : GARO/PHANIE

Mise en place en 2011, la ROSP s’est fait une place dans la rémunération des généralistes. Malgré tout, les syndicats demandent aujourd’hui une refonte du dispositif et de ses indicateurs. À l’heure du bilan, pour Frédéric Bizard le dispositif a raté sa cible. « C’est globalement un échec parce qu’un nouveau mode de paiement doit avoir, normalement, une influence sur les pratiques professionnelles et de soin ; c’est une incitation. Là, il n’y a pas eu d’évolutions des pratiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte