Quand un généraliste peut-il réaliser des dépassements d'honoraires ?

Publié le 20/12/2019
Les dépassements d'honoraires ne concernent pas seulement leurs confrères spécialistes. Même s'ils en réalisent peu, les médecins généralistes peuvent aussi appliquer des compléments d’honoraires, – bien évidemment lorsqu’ils exercent en secteur 2 – mais aussi lorsqu'ils sont aux tarifs opposables mais répondent à une « exigence particulière » de leur patient. Explications.
Paiement

Paiement
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les dépassements d'honoraires sont relativement marginaux en médecine générale. 

En repli depuis plusieurs années, les dépassements ne représentent qu’une faible part des honoraires (hors ROSP) des médecins généralistes. Ils correspondaient, en 2017, à 2,7 % du total des honoraires perçus par la profession, selon les dernières données de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees – ministère de la Santé). 

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)