Plus de forfaits, moins de dépassements : la rémunération du généraliste a changé... pas son pouvoir d’achat

Publié le 11/10/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Selon les Comptes de la santé, la part des forfaits a nettement augmenté et les dépassements ont fondu chez le généraliste au cours des dernières années. A la faveur du Capi, puis de la ROSP et de l’extension du forfait médecin traitant, les paiements de type forfaitaires ont doublé entre 2006 et 2014 pour atteindre 12% du total de ses émoluments en 2014. Dans le même temps, le poids des consultations et visites dans le chiffre d’affaires du médecin de famille est passé de 89% il y a une dizaine d’année à 81%.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)