Editorial

Paradoxale 2017  Abonné

Publié le 13/01/2017
.

.

À l’aube d’une année électorale majeure comme celle qui s’ouvre, plus facile a priori de formuler des vœux que des prédictions… D’autant que, cette fois, quel que soit le choix des électeurs, la France va à coup sûr changer de président, presque certainement de premier ministre et par voie de conséquence très probablement aussi de ministre de la Santé… Pour les médecins généralistes, il y a pourtant quelque chose de paradoxal dans la situation actuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte