Entretien avec le directeur général de la Cnamts

Nicolas Revel décrypte « sa » convention Abonné

Publié le 09/09/2016
Nicolas Revel décrypte « sa » convention

1
VOISIN/PHANIE

« La porte reste évidemment ouverte… » Attendu ce week-end à l’université d’été de la CSMF, Nicolas Revel ne perd pas espoir de convaincre ceux qui boudent la nouvelle convention. Dans l’entretien qui suit, il présente le dispositif comme « une réponse forte en terme de revenus des généralistes » avec une progression moyenne de 16 000 euros par an. Et il répond aux critiques des jeunes médecins.

Le Généraliste Au terme de 6 mois de négociations, une nouvelle convention médicale a finalement été signée. Êtes-vous surpris de cet aboutissement ? Nicolas Revel Peu pariaient au début des négociations sur le fait qu’elles aboutiraient. Cette négociation s’est engagée dans un contexte lourd et difficile, avec des attentes fortes, de la part des médecins, et des objectifs assumés de la part de l’Assurance Maladie. Pour autant, nous avons su installer, dès les premières réunions, un vrai climat de travail collectif, fondé sur une capacité d’écoute réciproque. J’ai travaillé de bout en bout…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte