Les pharmaciens signent un accord de rémunération avec la Sécu

Publié le 14/12/2013

Crédit photo : AJ PHOTO / BSIP

Ils sont en froid avec l’avenue de Ségur, mais renouent avec la Sécu. Deux syndicats de pharmaciens, la FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutiques de France) et l'USPO (Union des syndicats de pharmaciens d’officine) ont signé mercredi soir avec l'assurance maladie un "point d'étape" ouvrant la voie à une modification de leur rémunération. "L'ensemble du texte veille à assurer l'équilibre économique de la distribution en officine et à préserver l'accès aux médicaments notamment dans les zones fragiles ou rurales", a déclaré Philippe Gaertner, président de la FSPF lors d'une conférence de presse. Une ultime réunion de négociation est prévue la semaine prochaine pour finaliser un protocole d'accord qui devrait se traduire par un avenant à la convention des pharmaciens début 2014. Actuellement, les pharmaciens touchent un "honoraire de dispensiation" de 0,53 euro par boîte. Désormais,cette part forfaitaire sera de 0,80 euro par boîte de médicament à partir du 1er janvier 2015, puis de 1 euro à partir du 1er janvier 2016. Dans le même temps, le pourcentage lié au prix va diminuer. Par ailleurs, un "honoraire complémentaire" de 0,50 euro sera versé aux officines, également à partir de 2015, pour toute ordonnance de cinq médicaments ou plus. Ainsi, à partir de 2016, environ 50% de la rémunération du pharmacien sera "déconnectée du prix des médicaments", s'est félicité le responsable de la FSPF. Pour les pharmaciens, le gain est évalué à 40 millions d'euros, un montant qui doit être mécaniquement pris en charge par les complémentaires santé. En contrepartie, les pharmaciens s'engagent de nouveau à atteindre un taux de substitution de 85%, contre 82% observé fin novembre.


Source : legeneraliste.fr