Représentativité

Les médecins cotiseront pour le financement de leurs syndicats Abonné

Publié le 27/11/2020
Les médecins cotiseront pour le financement de leurs syndicats


Andrey Popov

Réclamée de longue date par les intéressés, la réforme du financement des syndicats représentatifs des professionnels de santé libéraux est inscrite dans le budget de la Sécu pour 2021. Selon ce texte actuellement examiné par le Parlement, les praticiens de ville verraient une part de leur cotisation annuelle aux URPS ponctionnée pour alimenter un fond destiné à indemniser la représentation des médecins. Si cette mesure risque d’être impopulaire, elle est jugée indispensable par les organisations désireuses d’être indépendantes de la signature conventionnelle.

La mesure ne concerne que le microcosme syndical mais pourrait avoir une incidence sur les 120 000 médecins libéraux de l’Hexagone. Un article du projet de loi de financement de la Sécurité sociale prévoit la « modernisation » du financement des syndicats de professionnels de santé libéraux, notamment chez les médecins de ville, pour « soutenir leur participation à la vie institutionnelle ». Cet article, qui doit encore être complété par des décrets d’application, pose les bases d’un nouveau modèle qui ne conditionnerait plus le financement des syndicats médicaux par l’Assurance…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte