Paiement à la performance

Les jeunes médecins oubliés par le ROSP ?  Abonné

Publié le 31/05/2013
Le syndicat des médecins remplaçants et jeunes installés, RéAGJIR dénonce de fortes disparités de primes à la performance entre jeunes et aînés et selon le lieu d’installation. À l’appui de ses dires, il révèle une enquête auprès de 106 jeunes praticiens.

Les jeunes généralistes seraient-ils les oubliés de la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) ? C’est en tout cas le sentiment que partage le syndicat RéAGJIR (Regroupement autonome des généralistes jeunes installés et remplaçants).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte