Le SML réclame la réouverture de négociations sur le travail d’équipe... et il n’est pas tout seul

Publié le 14/01/2015

Crédit photo : GARO/PHANIE

Onze syndicats de professionnels libéraux de santé, dont le SML pour les médecins, mais aussi des organisations de paramédicaux, dentistes et sages-femmes ont exigé mercredi la reprise de négociations sur la rémunération du travail en équipe, après l'échec des précédentes discussions en novembre dernier. "Les professionnels de santé libéraux veulent la réouverture des négociations" en vue d'un avenant à l'accord cadre interprofessionnel (Acip) qui fixerait les conditions de rémunération des équipes de soins, indiquent les organisations dans un communiqué commun.

Alors qu’un arbitrage est en cours pour l’accord cadre inter conventionnel (ACI) concernant les maisons de santé pluridisciplinaire (MSP) et la prolongation des ENMR (expérimetnation de nouveaux modes de rémunération) dans ces structures, rien n’est pour l’instant prévu dans le cadre de l’ACIP (Accord cadre inter professionnel) pour les autres professionnels libéraux. Un statu quo qui agace passablement le SML d’Eric Henry (photo) et ses cosignataires : "Les négociations de l’ACI, qui ont eu lieu l’automne dernier, n’avaient officiellement pour but que la survie des maisons de santé participant aux expérimentations des nouvelles formes de rémunération," dénoncent-ils. Et de réclamer la tenue d’un comité de suivi de l’accord (CSA) pour préparer les orientations d’un nouvel avenant à l’ACIP "afin de répondre aux besoins réels et urgents de coordination pour tous les professionnels de santé libéraux."


Source : legeneraliste.fr