Le président de la Cnamts ne comprend pas le mécontentement des généralistes

Publié le 06/11/2014

Alors que le mouvement de grève des médecins - généralistes et spécialistes- prévu du 24 au 31 décembre s’organise, à la Cnamts, on s’interroge sur les motifs de contestation de cette grogne. Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, le président des Conseils de la Cnamts et de l’UNCAM, Michel Régereau, a ainsi expliqué que la rémunération des médecins a en fait augmenté depuis dix ans. "Quand certains syndicats disent que le C est resté à 23 euros c’est oublier qu’il y a maintenant d’autres modes de rémunération, comme la prise en charge des cotisations sociales, le forfait médecin traitant et la ROSP". Si l’on suit pour le président (CDFDT) de la Cnamts, "le C se situe plus à 30 euros qu’à 23" ! Un point de vue qui fera sans doute bondir les syndicats de médecins libéraux...


Source : legeneraliste.fr