Syndicats

Le «oui, mais » du nouveau patron du SML à l’avenant n°8  Abonné

Publié le 07/12/2012
Roger Rua vient de remplacer Christian Jeambrun à la tête du SML (Syndicat des médecins libéraux). Pas de rupture pour ce généraliste francilien qui a présenté jeudi les axes prioritaires de cette mandature.

Crédit photo : ©PHANIE GARO

Le changement oui, mais dans la continuité. C’est la ligne que suit Roger Rua, fraîchement élu à la présidence du SML, en fin de semaine dernière. Adhèrent SML de la première heure et secrétaire général depuis 2000, ce généraliste de Rueil-Mailmaison (Hauts-de-Seine) l’a emporté contre son concurrent, le gastroentérologue du Chesnay (Yvelines), Frédéric Prudhomme, avec 57 % des voix. Pour le nouveau président, ce qui est signé est signé. « Le SML est un syndicat, pas une girouette » dit-il. Il n’est donc pas question de revenir sur la signature de l’accord sur les dépassements.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte