Italie

La régionalisation des soins primaires  Abonné

Publié le 23/05/2014

L’Italie se distingue des autres pays européens par l’homogeneité de la densité médicale, au moins au niveau régional. En effet, dans ce pays, les généralistes ne jouissent pas d’une totale liberté d’installation. Leur affectation se fait sur la base de listes régionales, le système de santé italien étant décentralisé. L’offre de soins primaires est renforcée, notamment l’été, dans certaines régions plus reculées ou à densité de population variable, comme les îles, par des médecins assurant la permanence des soins, les « medici di guardia ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte