Stratégie nationale de santé

La réforme Touraine va-t-elle changer le visage de la médecine générale ? Abonné

Publié le 27/09/2013

Quel sera le visage de la médecine générale dans dix ans ? La ministre de la Santé, qui a présenté en début de semaine sa « Stratégie nationale de santé », promet une « révolution du premier recours ». Elle a lancé plusieurs chantiers qui pourraient, à l’issue du quinquennat, changer le visage de la profession.

Ce ne sera ni « l’étatisation de la médecine libérale », ni sa « revanche sur l’hôpital ». Quand Marisol Touraine dévoile, lundi, sa stratégie nationale de santé pour les années à venir – mission qui lui avait été confiée par le Premier ministre en début d’année – elle se veut rassurante... Avant de parler d’une « révolution du premier recours » ! Les mesures annoncées, issues du rapport Cordier, attendu depuis le mois de mai et qui lui a été remis officiellement à cette occasion, mettent l’accent sur les soins de ville et passent, pour la plupart, par la case généraliste. Entre tiers payant…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte