Face au « mépris » de l'État, la CSMF appelle les médecins à mettre fin aux actes gratuits  Abonné

Par
Publié le 08/10/2020

Crédit photo : BURGER/PHANIE

Après avoir claqué mercredi la porte des négociations conventionnelles sur l’avenant 9 pour dénoncer l'absence de perspective de revalorisations dignes de ce nom pour la médecine de ville avant 2023, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) sonne la révolte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte