Grogne

Entre action et négociation, les syndicats mobilisent  Abonné

Publié le 08/01/2016
Les années se suivent et se ressemblent un peu. 2015 avait commencé par des fermetures de cabinets, signe de l’hostilité des médecins face à la loi de santé, 2016 débute par un mouvement d’action tarifaire. MG France et l’Unof ont, en effet, lancé tour à tour une nouvelle consigne en faveur du C à 25 euros. Initialement associée à eux, la FMF ne s’est pas encore prononcée. L’unité syndicale est toutefois réapparue s’agissant de préparer les négociations conventionnelles. Les cinq organisations de médecins libéraux travaillent actuellement à une plateforme commune de revendications qu’elles présenteront le 11 février.
actu

actu
Crédit photo : Phanie

Curieuse destinée que celle de l’enquête initiée par l’Unof, MG France et la FMF. Courant décembre, à la veille de l’adoption de la loi de santé par les parlementaires, les trois syndicats se sont réunis avec un objectif : relancer la mobilisation des généralistes. Qui plus est selon les attentes des médecins, sur le terrain. Luc Duquesnel, Claude Leicher et Jean-Paul Hamon ont ainsi adressé un questionnaire, par mail, à leurs adhérents afin de connaître les mots d’ordre susceptibles de répondre à leurs préoccupations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte