En congrès, les cadres du SML défendent la médecine libérale… Et les homéopathes

Par
Publié le 13/10/2018
Congrès SML

Congrès SML

Les cadres du Syndicats des médecins libéraux (SML) se réunissaient ce week-end pour leur 9e congrès dans le cadre provençal d’Opio dans les Alpes-Maritimes. Malgré un soleil estival et une ambiance festive, les troupes du Dr Philippe Vermesch ont déploré l’absence de la ministre de la Santé. « Notre déception est d'autant plus grande que, cette année, notre syndicat ayant rejoint la convention médicale, nul obstacle ne pouvait être prétexté », a estimé le président. Agnès Buzyn a privilégié ce week-end un déplacement au congrès des internes de l’ISNI à Rouen.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)